route74

Infrastructures : 465 km d’autoroute en cours de réalisation

L’Etat du Sénégal est en train de dérouler un programme de construction de 465 km d’autoroutes, révèle Bocar Malick Mbow, chef de la division des travaux autoroutiers à l’Agence de gestion des routes (Ageroute). Ces infrastructures permettront aux populations des zones ciblées de mieux participer à l’effort de développement du Sénégal.

Un programme d’un linéaire total de 465 km d’autoroutes est en cours de réalisation au Sénégal, a déclaré, hier, le chef de la division des travaux autoroutiers à Ageroute, Bocar Malick Mbow. Le montant de ces investissements est estimé à 1450 milliards de FCfa, a précisé M. Mbow, lors d’un point de presse. Les voies concernées par ce programme sont Aibd-Mbour-Thiès et Thiès-Touba. « Les études pour les autoroutes Mbour-Fatick-Kaolack et Thiès-Tivaouane-Saint Louis sont en cours, de même que les procédures pour la sélection des partenaires stratégiques ».
Pour le technicien de l’Agence de gestion des routes, le programme de construction des autoroutes revêt une importance économique et sociale majeure. « Ce programme  s’inscrit dans la politique de désenclavement menée par le gouvernement qui consiste, à partir des corridors, à développer un maillage autoroutier et une parfaite connectivité avec tout le territoire afin de contribuer à l’effort de développement et de favoriser l’inclusion sociale et la lutte contre les inégalités », a souligné Bocar Malick Mbow.
Dans les missions dévolues à Ageroute reprises dans l’article 2 du décret 2010-430 du 1er avril 2010, créant et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Ageroute Sénégal, l’Etat a confié la réalisation d’importants projets routiers et autoroutiers à l’agence.  Il rappelle également que la construction des autoroutes, quel que soit le mode de contractualisation, est du ressort exclusif du ministère des Infrastructures et des Transports terrestres et du Désenclavement, à travers l’Ageroute Sénégal. Le ministère  assure la fonction de maître d’ouvrage  dans la gestion et de l’exploitation des autoroutes. Selon M. Mbow, le ministère va solliciter l’expertise financière du Fonds souverain d’investissement stratégique (Fonsis) pour mener une réflexion et tirer le meilleur profit des recettes issues de l’exploitation des importantes infrastructures afin de permettre à l’Etat de faire face à ses différentes obligations. Ainsi, a précisé le chef de la division des autoroutes, le Fonsis dont la mission est d’investir à long terme pour le compte des générations futures, a prévu des participations dans des sociétés et sera fortement associé à la gestion et à l’exploitation des autoroutes.

AUTOROUTE THIES-TOUBA : Tout est fin prêt pour le démarrage des travaux en octobre

Les études sont bouclées pour l’autoroute « Ila Touba », l’entreprise en charge des travaux est en train de s’installer progressivement, a fait savoir le chef de la division des travaux autoroutiers à Ageroute, Bocar Malick Mbow. Un premier lot d’équipements a été déjà acheminé, il sera suivi d’une vague de machines qui seront à Dakar le 25 septembre », a poursuivi M. Mbow. « Tout est fin prêt pour que les travaux puissent démarrer sur le site à partir du mois d’octobre », a dit le technicien.  S’agissant du processus d’indemnisation des personnes touchées par le projet, Malick Mbow a précisé qu’Ageroute travaille en étroite collaboration avec les autorités administratives et locales, notamment les préfets des départements. « Thiès-Touba traverse quatre départements. Des commissions ont été mises en place pour l’évaluation. Des séances de conciliation pour l’indemnisation sont organisées. C’est un processus transparent et  participatif. Les populations sont mises à contribution », a-t-il dit.

Voir aussi

79981805_gambia_jammeh_g

Yahya Jammeh aux gambiens :  » Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir… »

Rfi.fr- Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle ce vendredi soir dans une …