Accueil / ACTUALITES / Inhumation du frère de Wade : Le Sénégal se retrouve à Kébémer

Inhumation du frère de Wade : Le Sénégal se retrouve à Kébémer

Moustapha WAde, frère du président de la république a été rappelé à dieu samedi dans sa maison à Sacré cœur à la suite d’une longue maladie, il a été enterré hier à kébémer à 15 heures en présence d’une foule nombreuse venues d’horizons divers. Toute la république sans exception était représentée au plus haut niveau. Un événement riche en enseignements et en révélation.

Source : L’Observateur
La ville de Kébémer a été hier après-midi le siège du gouvernement et de la République à l’occasion de l’enterrement de Moustapha Wade, frère aîné du président de la République Me Abdoulaye Wade. Trois délégations distinctes se sont faits ostensiblement signaler lors de l’inhumation. La délégation du gouvernement, conduite par le Premier ministre Aguibou Soumaré, la délégation de l’Assemblée Nationale, conduite par Macky Sall et bien entendu celle de la famille conduite, conduite par Karim Wade et Doudou Wade. La seule absence remarquée était celle du chef de l’état Me Abdoulaye Wade. Selon les témoignages recueillis lors de la prière mortuaire à la grande mosquée du quartier Escale, le défunt avait de son vivant demandé qu’il soit enterré à Kébémer, à moins qu’il décède à la Mecque ou à Médine. Ses vœux ont été exhaussés. Depuis hier, il repose aux cimetières «Bakhia» communément appelé «Ban», auprès de sa mère Aïda Dabo et de son père Mor Tolla Wade. C’est au même endroit que Me Abdoulaye Wade a réservé un espace pour au cas ou…Il est matérialisé par une brique entre les Tombes. C’est du moins ce qu’ont révélé quelques proches de la famille lors de l’enterrement. Cela a attiré l’attention de la nombreuse foule venue accompagner Moustapha Wade à sa dernière demeure. Le décès de Moustapha Wade a par ailleurs permis à bien des égards de lever un coin du voile sur l’âge du président de la République Me Abdoulaye Wade. Ce dernier étant le frère cadet du défunt, né en 1922 à Kébémer, de l’avis d’un de ses neveux, Me Wade ne peut naître qu’en 1924. Ce qu’il faut ensuite retenir est qu’il ne reste aujourd’hui que 3 personnes dans la famille Tolla Wade : Leur cousine Marie Yaye Mbengue, aînée des rescapés (94ans), la sœur germaine Fatou Wade (née vers 1920) et enfin Me Abdoulaye Wade, le cadet.


À voir aussi

Un kankourang se fait prendre par la Police !

Une scène insolite qui s’est déroulé il y a quelques jours et la vidéo est …

Sexe contre notes: Serigne Mbaye Thiam répond à Human Rights Watch

La réplique n’a pas tardé. Aussitôt après la sortie du rapport de Human Rights Watch …