Accueil / ACTUALITES / Injures et menaces de violence : Walf Grand’Place va traîner Farba Senghor en justice

Injures et menaces de violence : Walf Grand’Place va traîner Farba Senghor en justice

Les injures sorties, avant-hier de la bouche du ministre des Transports aériens contre les membres de la rédaction de Walf Grand’place sont restées en travers de la gorge de ces derniers. Aussi, face à l’attitude inqualifiable de Farba Senghor et à ses menaces de violence physique, les journalistes de ladite rédaction n’ont eu d’autre choix que de porter cette affaire devant la justice. En effet, dans une lettre adressée au Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpic) pour information, le directeur de publication de Walf Grand’Place soutient que la décision de sa rédaction est de ‘donner une suite judiciaire à cette affaire’.

Source : Walfadjri
Expliquant les motivations d’une telle décision, Jean Meïssa Diop rapporte au Syndicat les faits ayant eu lieu mardi dernier et relatifs à l’attitude du ministre vis-à-vis de lui et du reporter Pape Sambaré Ndour. Selon le responsable de Walf Grand’Place, à la suite d’un article paru dans leur édition du 7 Août 2007 et intitulé ‘L’étrange gouvernement de Wade : Deux ministres mannequins’, Farba Senghor qui n’a pas apprécié les doutes émis par l’auteur du papier sur son Cv, n’a trouvé comme solution que d’appeler ce dernier pour l’abreuver d’injures. Aucun mot n’était de trop, pour le ministre, pour traiter Pape Sambaré Ndour et son directeur de publication de tous les noms.

Mais, à en croire Jean Meïssa Diop, le chargé de la propagande du Pds ne s’est pas arrêté là. Il a laissé entendre que ‘où que l’impertinent journaliste se trouvera à Dakar, il le retrouvera pour lui faire la fête’. Menace suffisamment grave pour que la rédaction de Walf Grand’Place prenne ses dispositions en usant des voies et moyens que lui offre le Droit pour protéger un de ses membres. Du Synpics, le journal ‘espère un soutien agissant pour empêcher à Farba, qui n’a d’autre moyen d’expression pour briser des plumes que ses biceps, d’arriver à ses fins’.


À voir aussi

La montre à 11,3 millions du fils de Macky affole la toile

Très souvent pris en photos dans des somptueux bolides, Amadou Sall fait parler de lui, …

De qui se moque le fils du ministre de l’Intérieur, Aly Nguouille Ndiaye ?

Le fils d’Aly Nguouille Ndiaye a publié sur Snap son passeport diplomatique dans lequel il …