Accueil / ECONOMIE / Innovations technologiques : L’Adie et la Douane primées

Innovations technologiques : L’Adie et la Douane primées

Sur les vingt projets présentés par les pays africains aux travaux du Comité de l’information pour le développement (Codi) à Adis Abeba, le Sénégal est doublement primé grâce aux innovations de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) et du système Gaïndé de la Douane.
L’expertise sénégalaise dans le domaine informatique vient d’être reconnue au plus haut niveau par la Commission économique pour l’Afrique (Cea) et le Centre canadien pour les ressources en cyberpolitique qui viennent de décerner le trophée Tiga à l’Agence de l’informatique de l’Etat et à la Douane Sénégalaise selon un communiqué parvenu à la rédaction.

Les innovations extraordinaires effectuées par ces deux institutions de l’Etat sénégalais ont été pour beaucoup sur leur choix. C’est ainsi que le pour l’Adie, la création d’un site relatif à la simplification des démarches administratives et dont le rôle est de rapprocher l’administré de l’Etat a été significatif. La mise sur pied de ce site (www.demarches.gouv.sn) simplifie aux citoyens les « déplacements coûteux et fatigants », indique-t-on.

Quant à la Douane, le titre lui revient grâce à son système Gaïndé. Une innovation majeure dont s’inspirent les autres pays de la sous-région, car elle permet la facilitation des opérations douanières. Gaïndé est également vu comme un exemple de partenariat public-privé.

Ces deux trophées du Sénégal constituent « une performance et une reconnaissance de la qualité de l’utilisation de l’outil informatique dans l’administration de notre pays », salue la cellule de communication de l’Adie. En outre, le mérite revient au Sénégal pour s’être adjugé deux prix sur les 200 projets présentés par les pays d’Afrique. Ces deux titres font suite à celui de l’Union internationale des télécommunications qui, en mai 2006 à Genève, a décerné au président Abdoulaye Wade son prix pour avoir été le père de la solidarité numérique. En guise de reconnaissance à l’expertise sénégalaise, le Comité de l’Information pour le développement (Codi) dont les travaux se sont tenus à Addis Abéba (du 29 avril au 6 mai) a porté à sa tête Mouhamed Tidiane Seck directeur de l’Adie.


À voir aussi

Finances publiques : PEFA 2016 pour évaluer la performance du système de gestion

Le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en collaboration avec la Délégation de …

Consommation :Baisse de 0,6% de l’indice harmonise des prix en octobre 

La  diminution des prix des services de « communication » et des « produits alimentaires …