POLITIQUE

INONDATIONS A KAOLACK La Cojer dit ‘’Non’’ à la politisation du sinistre des Saloum-Saloum

  • Date: 3 août 2016

’’La tentative éhontée, affreuse et hideuse de politisation du sinistre que vivent les populations inondées du Saloum pour faire une place au soleil à une perdante qui a chuté du sommet ne passera jamais’’. C’est la menace brandie par les jeunes républicains de Kaolack dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

La ville de Kaolack est touchée par les inondations de la forte pluie  qui s’est abattue dans la capitale du Saloum durant presque toute une journée, causant des dégâts énormes. Ainsi, des quartiers entiers se sont retrouvés dans la flotte. Et inutile de vous dire que les pertes matérielles furent énormes. Mais ce qui fait mal aux fils du Saloum et à la Cojer de Kaolack, c’est moins le calvaire qu’ils endurent avec cette catastrophe relevant de la seule volonté divine. En effet, Ablaye Khouma de la Cojer de Kaolack dénonce ‘’le cynisme de certains affairistes politiques, sans base, qui se lance dans une tentative de politisation honteuse du malheur des populations victimes des inondations à Kaolack.’’ En effet il revient à la Cojer de la Kaolack que Baba Ndiaye président du Conseil départemental de Kaolack cherche à aménager une seconde porte d’entrée à Mimi Touré. Ainsi Khouma et Cie mettent-ils en garde Baba Ndiaye qu’ils accusent d’avoir ‘’défié’’ publiquement  le Président de la République, ‘’en adoptant une posture que l’observation des principes élémentaires de discipline de notre parti l’APR aurait permis d’éviter.’’ ‘’La tentative éhontée, affreuse et hideuse de politisation du sinistre que vivent les populations inondées du Saloum pour faire une place au soleil à une perdante qui a chuté du sommet ne passera jamais’’, menace les jeunes républicains de Kaolack. Quant à l’ex Pm, Aminata Touré, la Cojer de Kaolack lui rappelle que les Saloum-Saloum ne sont pas dupes. ‘’Elles ont toujours surmonté les difficultés du genre dans la dignité et la solidarité’’, précise-t-elle. Avant de s’interroger: ‘’Où était-elle, en 2012, lors des plus dures inondations jamais connues à Kaolack ?’’ ‘’N’avait-il pas de sinistrés Kaolackois quand elle était Premier ministre du Sénégal ? Comment quelqu’un qui a attendu de chuter du sommet de l’Etat, qui n’a plus de pouvoir de décision, peut aider des sinistrés ?’’

M BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15