Accueil / POLITIQUE / Insa Sankharé, proche de Idy :«La Génération du concret, c’est concrètement une farce de mauvais goût»

Insa Sankharé, proche de Idy :«La Génération du concret, c’est concrètement une farce de mauvais goût»

Insa Sankharé a introduit samedi dernier à Mbour, une conférence sur le thème « situation politique nationale. Quelles perspectives pour Rewmi ? » devant les partisans et sympathisants de Idrissa Seck. Pour le Conférencier, « Me Abdoulaye Wade a confisqué le pouvoir et fait un coup d’état électoral » avec les élections du 25 février dernier. Il l’accuse ensuite de vouloir se faire remplacer par son fils. « Nous ne sommes pas dans une monarchie mais dans une République. Le seul mode de dévolution du pouvoir est le suffrage universel.

Source : Le Matin
Si Karim veut être Président, il n’a qu’à se présenter candidat et il sera battu. La Génération du concret, c’est concrètement une farce de mauvais goût », a déclaré Insa Sankharé. A en croire M. Sankharé, « les élections du 3 juin constituent une confirmation de la fraude du 25 février ». Et d’affirmer : « Elles ont montré que celles du 25 février ont été frauduleuses. Il y a eu détournement de la volonté populaire. Me Ousmane Ngom, dont les propos ne doivent pas être pris pour argent comptant parle d’un taux de participation de 34%. En réalité, il s’agit d’un taux de 24%. Cela veut dire que 76 % des populations ont tourné le dos au pouvoir. Wade a confisqué le pouvoir et toutes les institutions qui ont découlé de ces élections sont illégitimes », soutient le conférencier du jour.

Pour ce compagnon de Idrissa Seck, on assiste dans notre pays à « la dégradation de notre démocratie, à la fragilisation de nos institutions. Il n’a pas manqué de s’en prendre à la nomination de certains Ministres comme Elhadji Diouf, Abdoulaye Babou et Farba Senghor qu’il appelle « ministres bouffons ». La flambée des prix dont les Sénégalais se plaignent, le conférencier l’explique par les dépenses faramineuses faites par le pouvoir lors des élections. « Des milliards ont été dépensés, des 4X4 distribuées aux chefs religieux. La conséquence est maintenant que le trésor est vide. Il s’en est suivi une flambée des prix. C’est d’ailleurs pourquoi Hadjibou Soumaré dont tout le monde reconnaît le sérieux, pour gagner la confiance des bailleurs de fonds en donnant des garanties de redressement est nommé.

Mais ce que Wade doit savoir, c’est que les bailleurs de fonds n’ont plus confiance au Sénégal qu’ils ne considèrent plus comme un pays stable », martèle Insa Sankharé. Par ailleurs, il s’en est vertement pris « au bradage des zones classées que Senghor avait laissées pour les générations futures » Il en a déduit qu’ »il faut faire partir Wade du pouvoir » tout en prédisant que Idrissa Seck sera au pouvoir et que des élections anticipées seront organisées avant 2009. « Nous sommes la première force politique du pays. Si le scrutin était sincère, nous aurions remporté les élections car le 2ème tour serait favorable à Idrissa Seck . Nous pouvions mettre le pays à feu et à sang mais nous tenons à ce pays comme Idrissa Seck. Nous sommes des Républicains », a ajouté Insa Sankharé.

À voir aussi

Crise chez les Jalarbistes- La Ld accuse Mendoza et Cie d’usurpation de sigle et de symboles

Le camp de Nicolas Ndiaye met en garde les frondeurs de la Ld Debout contre …

George Weah finalement attendu à Dakar demain jeudi

Le Président de la République du Liberia, George Weah, sera finalement à Dakar ce jeudi …