Accueil / ACTUALITES / Inscription sur les listes électorales: le Pm nie toute tentative de fraude

Inscription sur les listes électorales: le Pm nie toute tentative de fraude

Les commissions mobiles d’inscription sur les listes électorales sont régulièrement constituées par l’autorité administrative et ne peuvent faire l’objet d’aucune fraude ou suspicion, a assuré jeudi le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. »Il n y a pas de fraude sur les listes électorales. Il y a période de révision ordinaire qui s’étale dans la période du 2 février au 31 juillet pour les opérations d’inscription sur les listes électorales’, a précisé M. Dionne devant l’Assemblée nationale. Il intervenait au cours d’une session parlementaire consacrée à des questions d’actualité adressées au gouvernement. Mahammed Boun Abdallah Dionne qui en était à son troisième passage à l’Assemblée nationale depuis l’instauration de la rubrique ‘’Questions d’actualité’’ dans la session parlementaire ordinaire, répondait à une question posée par Modou Diagne Fada.Le président du groupe parlementaire libéral et démocratie Modou Diagne Fada a été interpellé le chef du gouvernement sur la circulation de commissions mobiles d’inscription sur les listes électorales accueillies dans des permanences du parti au pouvoir, dénonçant des fraudes  sur les listes électorales. ‘Ces commissions mobiles répondent à un besoin d’accélérer la confection des cartes d’identité pour les usagers. C’est même l’Assemblée nationale qui avait dénoncé lors de mon dernier passage l’absence d’état civil pour plus de 50 000 enfants. Nous avons tenu plusieurs audiences foraines dans différentes localités. Suite à ces audiences, les commissions mobiles d’inscription s’activent pour accélérer l’inscription sur les cartes d’identité. Il ne peut pas y avoir de fraudes parce qu’on ne peut pas obtenir la carte d’électeur et la carte d’identité dans un même lieu , a-t-il souligné. Pourtant, le même jour, la Commission électorale nationale autonome (Cerna) a sorti un communiqué dans lequel elle dénonce  fermement la présence d’une équipe d’instruction de la Carte nationale d’identité (Cni) dans un lieu privé. Elle s’inquiète de l’impact que de tels procédés peuvent avoir sur l’opinion et le caractère transparent du processus électoral. Des informations ont récemment état de la présence d’une équipe du ministère de l’Intérieur dans une concession privée à Pikine Nord afin de procéder à l’instruction de la Cni. Dans le texte reçu à l’Aps, la Cena souligne qu’après enquête de la Commission électorale départementale autonome  de Pikine et interpellation des différents protagonistes, il a été constaté qu’effectivement, l’équipe d’instruction de la Cni était installée le 18 juin 2015 dans un lieu privé. « Il n y a pas de fraude sur les listes électorales. Il y a période de révision ordinaire qui s’étale dans la période du 2 février au 31 juillet pour les opérations d’inscription sur les listes électorales, a précisé M. Dionne devant l’Assemblée nationale.

Avec Aps

À voir aussi

Seydi Gassama sur les manifestations contre le parrainage «Nous avons un Président qui gouverne par la force»

Le Directeur exécutif d’Amnesty international/Sénégal, Seydi Gassama, est revenu  sur  les  manifestations  des  membres  de l’opposition …

Manifestation contre le parrainage Idy, Bocoum, Gackou, Oumar Sarr, Kilifa, Maïmouna Bousso, Sheikh Alassane Sène, tous arrêtés

Plusieurs leaders de l’opposition, qui manifestaient contre le projet de loi sur le parrainage, ont …