Accueil / SOCIETE / Insécurité alimentaire Les conflits et les catastrophes climatiques en cause

Insécurité alimentaire Les conflits et les catastrophes climatiques en cause

Un nouveau rapport publié aujourd’hui sonne l’alarme concernant les niveaux élevés de la faim dans le monde. Quelque 124 millions de personnes dans 51 pays ont souffert d’insécurité alimentaire aiguë en 2017, soit 11 millions de plus que l’année précédente.

Selon la dernière édition du Rapport mondial sur les crises alimentaires, pour l’année 2017, 124 millions de personnes dans 51 pays dans le monde ont souffert d’insécurité alimentaire aiguë, soit 11 millions de plus qu’en 2016. Cette augmentation du nombre d’affamés est attribuable en grande partie à la multiplication des conflits nouveaux ou anciens et à l’aggravation de l’insécurité au Myanmar, dans le nord-est du Nigéria, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Yémen. Les sécheresses prolongées ont également entraîné des mauvaises récoltes consécutives dans les pays déjà confrontés à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et de malnutrition en Afrique orientale et australe. Réalisé chaque année par un groupe de partenaires humanitaires internationaux (liste complète ci-dessous), le rapport a été présenté par l’Union européenne, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) lors d’une réunion des pays membres de l’ONU à Rome. Le rapport constate que les crises alimentaires sont de plus en plus déterminées par des causes complexes telles que les conflits, les chocs climatiques extrêmes et les prix élevés des denrées alimentaires de base, agissant souvent de manière concomitante. La triste situation révélée par ce rapport mondial montre le besoin urgent d’actions simultanées pour sauver des vies, améliorer les moyens d’existence et s’attaquer aux causes profondes des crises alimentaires.

Les principaux coupables

Les conflits ont continué d’être le principal moteur de l’insécurité alimentaire aiguë dans 18 pays, dont 15 en Afrique et au Moyen-Orient. C’est la principale raison de la plupart des cas d’insécurité alimentaire aiguë dans le monde, représentant 60 pour cent du total mondial, soit 74 millions de personnes. Les catastrophes climatiques – principalement la sécheresse – ont également été les principaux déclencheurs de crises alimentaires dans 23 pays, dont les deux tiers en Afrique, et ont plongé quelque 39 millions de personnes dans l’insécurité alimentaire aiguë. Les conflits, les catastrophes climatiques et d’autres facteurs contribuent souvent à des crises complexes qui ont des conséquences dévastatrices et durables sur les moyens d’existence des populations. Des communautés entières comprenant plus d’enfants et de femmes ont besoin d’un soutien nutritionnel. Leur nombre augmente d’année en année et des solutions durables sont nécessaires si l’on veut renverser la tendance.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Louga : La mafia des bœufs démantelée

Depuis un semestre, des disparitions d’encornés dérobés au Djoloff, zone traditionnelle d’élevage, sont signalées. De …

Accident: Plus d’un million de personnes tuées

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a présenté son rapport 2018 sur les accidents de …