SOCIETE

INSECURITE GRANDISSANTE DES MARCHES DE PIKINE Les délégués des marchés interpellent Macky Sall

  • Date: 28 septembre 2016

Le département de Pikine compte plus 48 marchés qui sont confrontés à des problèmes d’insécurité et d’insalubrité, entre autres. Une situation qui a amené leurs délégués à sortir du bois pour interpeller le Président de la République.

Réunis autour d’une association, les délégués des 48 marchés du département de Pikine se sont fait entendre. Pour Assane Mbaye qui porte leur parole, ils ont d’énormes problèmes. Des ordures jonchent les marchés, les eaux stagnantes et usées sont visibles partout, sans parler de l’insécurité qui frappe tous les marchés de la banlieue. Les délégués gèrent cette situation par leurs propres moyens, sans l’appui des autorités, ni leur soutien. Les taxes sont collectées même les samedis et dimanches par les municipalités. Les cas de décès et de maladies au niveau des marchés, sont souvent gérés par les délégués. C’est le Président de la République qui a été interpellé pour solutionner les doléances des acteurs des marchés ». Selon Assane Mbaye, en même temps chargé de la communication de l’association des délégués de marchés du département de Pikine, « les imams qui reçoivent des subventions et de l’aide, et les délégués des quartiers qui perçoivent des salaires, ne sont pas plus méritants que nous. Les délégués des marchés interviennent à chaque fois que les toilettes ont des problèmes, que les robinets ne coulent plus et que l’électricité fait défaut. Les vendeurs et les acheteurs, en même temps que les délégués, gèrent cette question avec beaucoup de difficultés, liées au manque de moyens. Chaque acteur au développement, a sa place dans le Pse qui est un projet de l’état ». « Les responsables politiques du département de Pikine, en commençant par le coordonnateur de l’APR et de « Benno Bokk Yakaar », ne s’occupent pas des préoccupations des délégués des marchés qui collectent plus 428 millions par an », déplore toujours notre interlocuteur, en présence de ses camarades. D’après les délégués des marchés, « les responsables politiques qu’ils ont rencontrés dans le département pour leur exposer leurs souffrances, ne leur font que du chantage. Macky Sall ne doit pas compter sur certains politiciens qui ne lui racontent pas véritablement la vie de son parti au niveau de la ville de Pikine. Assane Mbaye de poursuivre : « les délégués des marchés ne vont pas se ranger derrières les politiciens véreux qui ne s’occupent que de leurs propres intérêts au lieu de poser des actes allant dans le sens de la réélection de Macky Sall à la tête du Sénégal pour un second mandat »

Ces délégués invitent le Président de la République à s’impliquer dans la gestion profonde des affaires publiques. Ils demandent aussi à être servis dans les 70 postes du Haut conseil des collectivités territoriales.

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15