Accueil / ACTUALITES / Insertion professionnelle et emploi de jeunes Plus de 420 milliards F CFA  pour l’exercice 2018
Mary Teuw Niane ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche

Insertion professionnelle et emploi de jeunes Plus de 420 milliards F CFA  pour l’exercice 2018

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, a présidé hier la cérémonie d’ouverture du premier Salon « Formations et premier emploi », organisé par l’ambassade de France au Sénégal. Une occasion pour le Ministre d’annoncer que le secteur de l’emploi et de l’insertion professionnelle va bénéficier de financements de l’ordre de 426 milliards de francs CFA pour l’exercice 2018.

« Je réitère la volonté du gouvernement d’associer plus fortement les entreprises au fonctionnement des universités et de la recherche, pour apporter des solutions à la question de l’emploi et de l’insertion professionnelle, un secteur qui va bénéficier de financements de l’ordre de 426 milliards de francs CFA pour l’exercice 2018 », a annoncé Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Selon lui, les entreprises seront fortement associées au fonctionnement des universités et de la recherche, et leurs besoins en main d’œuvre qualifiée, articulés au système éducatif, dans le cadre de leur responsabilité sociétale. « D’ailleurs, le ministère demeure favorable à « une pédagogie de l’autonomie orientée vers le développement de l’esprit d’innovation et d’entreprise », a-t-il fait savoir. Et ajoute que la volonté politique de donner la priorité à l’emploi des jeunes et à l’insertion professionnelle a d’ailleurs été matérialisée dans le projet de loi de finances 2018, avec pas moins de 426 milliards dédiés aux secteurs sociaux.

Ainsi, le Mary Teuw Niane de rappeler que lors du Conseil des ministres du 11 octobre dernier, le chef de l’Etat Macky Sall avait de nouveau invité le gouvernement à accorder une attention particulière à l’amélioration continue de l’environnement des affaires, au développement de la formation et de l’apprentissage, pour asseoir la qualité de l’offre de travail et l’insertion socioprofessionnelle rapide des jeunes et des femmes. « Il a aussi demandé au gouvernement de veiller au déploiement urgent d’une stratégie de soutien à l’efficience du marché du travail, par le rapprochement de l’entreprise au système éducatif et le développement soutenu des filières scientifiques et technologiques », a laissé entendre le Ministre. Cependant, il note que l’Etat, conscient d’un tel enjeu, a créé différentes structures dédiées à cette problématique, dont l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), « sans compter les nombreux programmes mis en œuvre pour booster et accompagner l’entreprenariat des jeunes. « cette manifestation cadre parfaitement avec les préoccupations du gouvernement et c’est une lapalissade de dire aujourd’hui que l’emploi des jeunes constitue plus que jamais une préoccupation majeure pour le gouvernement du Sénégal », a-t-il dit.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Dialogue sans l’opposition significative Le « monologue » d’Aly Ngouille Ndiaye

Le dialogue national s’ouvre aujourd’hui entre le pouvoir, une partie de l’opposition et de la …

GO : Jules jugé par une ‘’con-sœur’’

Les conneries, c’est comme les impôts. On finit toujours par les payer. Ainsi, quand une …