Accueil / Insolites / Insolite-Burundi : « rudoyé » en plein match, le président Nkurunziza fait emprisonner 2 responsables !

Insolite-Burundi : « rudoyé » en plein match, le président Nkurunziza fait emprisonner 2 responsables !

Habitué à être ménagé lorsqu’il s’adonne à l’une de ses passions, le football, le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, n’a pas apprécié d’être malmené au cours d’un match le mois dernier. Reconnus comme responsables des faits, deux dirigeants ont été emprisonnés…

Seule exception, le 3 février dernier au cours d’un match entre le club de M. Nkurunziza, l’Alléluia FC, et Kiremba. Au cours de la rencontre, le dirigeant a été victime de plusieurs interventions plus musclées que d’habitude. Un traitement de droit commun qui n’a vraiment pas été du goût du président. La preuve, celui-ci a fait emprisonner les deux hommes jugés comme responsables de ce « sacrilège » : l’administrateur de la commune de Kiremba, Cyriaque Nkezabahizi, et son adjoint chargé du sport, Michel Mutama ! Il est reproché aux deux hommes d’avoir eu recours à des joueurs provenant du camp de réfugiés congolais de Musasa, pas au courant des us et coutumes locaux…
« Ces Congolais ne connaissaient apparemment pas le président Nkurunziza, parce qu’ils l’ont fortement rudoyé. Ils l’ont attaqué à chaque fois qu’il avait la balle et l’ont fait tomber à plusieurs reprises, alors que les joueurs burundais prenaient soin de ne pas l’approcher de trop près », raconte un témoin cité par l’AFP. Poursuivis pour « complot contre le chef de l’Etat », les deux « fautifs » n’en sont malheureusement qu’aux débuts de leurs soucis…
afrik-foot.com

À voir aussi

Afrique : Des documents révèlent l’impressionnante présence militaire américaine

La présence militaire américaine en Afrique est bien plus importante que ne l’affirme le Pentagone. Africom disposerait d’au moins …

Gilets jaunes: Un 4ème mort

Blessée dans son appartement de par un tir de grenade lacrymogène, une femme de 80 …