22 octobre, 2014
Accueil » Insolites » INSOLITE – SEDHIOU – Il surprend sur son lit, une femme inconnue, toute nue
INSOLITE – SEDHIOU – Il surprend sur son lit, une femme inconnue, toute nue

INSOLITE – SEDHIOU – Il surprend sur son lit, une femme inconnue, toute nue

A Sedhiou, les hommes politiques ont une drôle de manière de livrer combat à leurs adversaires. Et ce n’est pas le coordonnateur régional de l’Alliance «Bokk Gis-Gis», Mouhamadou Lamine Sow, qui va le démentir. Dans la nuit du vendredi au samedi, ce responsable politique de l’opposition a eu la surprise de sa vie en retrouvant dans son lit une femme nue, qui lui est inconnue, dans une position invitant à passer à l’acte.

«Samedi, j’étais sorti me promener en ville. A mon retour à la maison aux environs 22 heures, j’ai été surpris de constater que ma clé ne pouvait plus ouvrir la porte de ma chambre. Ce qui m’a fort étonné. Comme je voulais y accéder pour dormir, j’ai commencé à défoncer la porte et à ma plus grande surprise, une personne m’a ouvert la porte de l’intérieur», raconte Mamadou Lamine Sow.

«Une dame d’un âge avancé»

La stupéfaction du patron de «Bokk Gis-Gis» dans la région de Sedhiou sera beaucoup plus grande quand il découvre le sexe de son intrépide visiteur. «J’ai failli tomber à la renverse quand j’ai découvert que la personne était une femme. De plus, elle était toute nue. Pis, elle est retournée se coucher dans mon lit dans une position incitative. Mais j’ai refusé de répondre à son invitation», ajoute M. Sow, toujours sous le choc de sa découverte insolite.

Sans désemparer, le politique, flairant un piège tendu par ses adversaires, décide de conduire la dame, d’un âge avancé, à la gendarmerie. «Malgré ses nombreuses supplications, me demandant de lui donner l’occasion de me fournir des explications, je lui ai opposé un niet catégorique. Elle m’a même demandé de lui accorder un peu de temps pour qu’elle prenne un bain, mais j’ai refusé (…) J’ai l’ai conduite directement à la gendarmerie où elle a été écrouée pour les besoins de l’enquête».

«C’est un piège»



Récemment admis dans le comité directeur de l’Alliance «Bokk Gis-Gis», Mouhamadou Lamine Sow n’est pas parti chercher loin pour comprendre les véritables raisons qui ont motivé la femme, R .D, à entrer avec effraction dans sa chambre et à l’inviter à une partie de jambes en l’air. «C’est une affaire très sérieuse que je mets dans le compte du combat politique que me mènent mes adversaires. Ils savent que je suis bien positionné dans le Pakao et ils veulent me détruire.»

L’Observateur