Accueil / SOCIETE / Installation 13eme législature Les locataires interpellent les nouveaux députés

Installation 13eme législature Les locataires interpellent les nouveaux députés

L’Association pour la défense des locataires du Sénégal (Adls) interpelle les nouveaux élus dans la recherche de solutions à la cherté du loyer.

L’installation de la 13ème Législature aujourd’hui est une aubaine pour l’Adls d’attirer l’attention des Honorables députés sur la cherté des loyers. Les locataires implorent la nouvelle Assemblée d’impliquer toutes les associations, notamment l’Adls, dans la recherche de solutions de la question du loyer. ‘’Malheureusement, déplore l’Adls, les bonnes décisions risquent de ne pas être prises car les véritables acteurs ont jusque-là été volontairement écartés.’’ ‘’Nous avions en son temps salué la bonne volonté du Président de la République de résoudre le problème de l’habitat au Sénégal,  et particulièrement celui des locataires, mais de la loi sur la baisse des prix des loyers en 2014 à nos jours, les locataires souffrent encore plus qu’avant. De nouveaux types de contentieux ont vu le jour et les rapports entre bailleurs et locataires continuent toujours d’être très tendus’’, liste l’Adls dans une note parvenue à notre rédaction.  ‘’Après la dernière instruction du Président de la République au  Premier Ministre de lui faire un rapport exhaustif de la situation du loyer, on pensait en avoir fini avec les spécialistes de l’esbroufe et de la manipulation. Hélas, l’espérance fut de très courte durée. Les locataires ne savent plus à quel saint se vouer’’, se désole l’Adls. Elle lance ainsi un appel solennel  aux nouveaux députés pour une réelle prise en compte de cette question. A leur niveau, soutiennent les locataires, ‘’nous  continuerons la lutte jusqu’au respect strict des droits des locataires et jusqu’au réajustement de cette loi qui, dans l’esprit, vaut de l’or mais malheureusement dévoyée de cynique manière.’’ D’ailleurs, déplorent-ils, ‘’les mêmes problèmes vont resurgir quand ce fameux projet de loi sur ‘’la réforme des agences immobilières verra le jour’’. ‘’Beaucoup d’acteurs sont aujourd’hui sciemment ignorés dans les réflexions. La majorité silencieuse continue de vivre dans la frustration, la désolation et le désarroi total, les manigances et autres tours de passepasse de ces profiteurs en attendant de pouvoir s’exprimer au moment opportun’’, informe l’Adsl. Et son président d’avertir les nouveaux élus : ‘’Tous ceux qui vont ramer à contre-courant de la réalité, courent à leur perte et vont faire perdre des points au président.’’

M BA

À voir aussi

Inauguration Darou Mousty étrenne son nouveau marché

Le chef du département ministériel de la gouvernance territoriale, du développement et de l’aménagement du …

Sory Kaba directeur des sénégalais de l’extérieur ‘’Plus de 1200 Sénégalais sont rapatriés de la Libye’’

Depuis le début de l’année, ils sont plus de 1200 Sénégalais à être rapatriés de …