Accueil / POLITIQUE / Installation des commissions administratives pour les listes electorales- L’opposition relève des indices de fraude

Installation des commissions administratives pour les listes electorales- L’opposition relève des indices de fraude

L’opposition regroupée autour de l’Initiative pour des Elections Démocratiques (IED) au Sénégal, se sont rendus dans les départements de Pikine et Guédiawaye, jeudi dernier, 22 mars 2018, pour visiter les commissions administratives mises en place par le gouvernement dans le cadre de la révision exceptionnelle des listes électorales, en vue de l’élection présidentielle de 2019. Mais dans une note parvenue à notre rédaction, l’IED constate que les commissions administratives installées dans les communes ne s’occupent que des transferts, radiations et autres opérations classiques. Par contre, dans les sous-préfectures, des commissions « spéciales », fixes ou mobiles, sont chargées des nouvelles inscriptions et de la distribution des cartes d’électeurs, mentionne la même source. Qui ajoute qu’au niveau de la préfecture de Pikine, une commission « spéciale » est chargée de distribuer les cartes d’électeurs des citoyens inscrits dans le département de Pikine et votant dans les autres régions du Sénégal.  Une telle commission n’existe pas dans le département de Guédiawaye. Ce n’est pas tout. L’IED constate qu’il s’agit là de violations flagrantes du code électoral dont l’objectif est d’empêcher les citoyens sénégalais de s’inscrire sur les listes électorales, notamment les jeunes qui auront 18 ans avant le 24 février 2019. Mais aussi de bloquer la distribution des cartes d’électeurs de nos concitoyens. Par conséquent, l’IED demande à ses parties prenantes de s’organiser dans toutes les communes du Sénégal et dans les départements de la Diaspora, notamment dans les communes abritant les sous-préfectures, pour assister les citoyens dans les inscriptions et les retraits des cartes d’électeurs.

M BA

À voir aussi

Khadim Gadiaga abandonne la lutte et vise la mairie des Parcelles

La municipalité des Parcelles Assainies intéresse le désormais ex-président des lutteurs en activité. En effet, …

Mandat des députés: Me Sèye pour une prolongation jusqu’en 2024

Le leader de la Coalition pour l’Emergence (CPE) propose la prolongation du mandat des députés …