téléchargement (5)

Installation de la Commission sociale- L’Apr s’entredéchire à Keur Massar

L’installation de la commission sociale communale, à Keur Massar, divise les femmes de l’Apr. si certaines sont favorables à la nominée, nombreuses sont celles déterminées à s’opposer à cette décision, pourtant prise par la haute sphère du parti au pouvoir.

 Fatou Diao, présidente de cette commission, qui se dit choisie par les populations de Keur Massar, rapporte vouloir manager dans la transparence. «A Keur Massar, il y a beaucoup de cas sociaux. 5 tonnes de sucre, 12 cartons de dattes et autres ne sont pas négligeable, mais ne suffisent pas pour mailler toutes les populations de la commune qui sont dans le besoin», a-t-elle déclaré, rappelant être toujours sur le terrain pour s’enquérir des doléances de cette localité, sans parti pris. Paupérisation et chômage y caractérisent des conditions de vie difficiles et y justifie l’appel à l’endroit du président de la République et de la première dame à mieux soutenir Keur Massar. «Pour avoir de la force, il faut faire du social. C’est à partir de là que nous comptons soutenir notre leader, pour qu’il brigue un deuxième mandat à la tête du Sénégal, en 2017», poursuit Mme Diao qui se veut rassurante pour une victoire de l’Apr à  la prochaine présidentielle. Pourtant, sa nomination est contestée par une partie des populations de Keur Massar, pilotée par Woulima Ndao, une autre responsable de l’Apr dans cette commune. «La commission qui avait été choisie pour installer Fatou Diao a été dissolue. Les hauts responsables de l’Apr ont été saisis concernant cette affaire», dira-t-elle, se déclarant aussi présidente de cette commission. Il faut rappeler que la commission avait été votée le 2 juillet dernier, en présence des femmes responsables de l’Apr, à la permanence du parti. Une bagarre a failli y éclater entre la ministre chargée de la restructuration et une parlementaire.

Sada MBODJ

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …