Accueil / ECONOMIE / Institut de technologie alimentaire : La fortification de l’huile de cuisson à l’ordre du jour

Institut de technologie alimentaire : La fortification de l’huile de cuisson à l’ordre du jour

Le comité sénégalais pour la fortification des aliments en micro nutriments (Cosfam) vient de recevoir un don d’une importante quantité de vitamine A pour booster le processus de fortification de l’huile de cuisson au Sénégal. Ce geste du fournisseur de prémix (Basf) est l’un des premiers jalons du programme “ Faire tâche d’huile ” financé par les partenaires au développement comme Helen Keller International, Usaid, Initiative pour les nicronutriments, GAIN…) et les gouvernements des pays membres, et dont l’objectif est d’accélérer le processus de fortification de l’huile de cuisson.

source : Le Soleil
Il est à noter que dans ce processus conduit par l’ITA, le Sénégal s’est hautement distingué et a été proposé pour l’élaboration d’un cadre réglementaire pour l’harmonisation des standards au niveau sous-régional. L’initiative vise ainsi à garantir respectivement aux industriels et aux consommateurs un environnement transparent et des produits de qualité. En réalité, lors de la récente réunion entre le secteur public et le secteur privé, tenue à Bamako en présence de 15 pays de la Cedeao dont le Sénégal, plusieurs recommandations ont été émises. Il s’agit, entre autres, de rendre obligatoire l’enrichissement des huiles et farines produites à l’échelle industrielle dans les espaces Uemoa et Cedeao. Au Sénégal, l’Institut de technologie alimentaire(Ita) sous la houlette de son directeur général par intérim Docteur Ababacar Ndoye coordonne toutes les activités du Cosfam sous la supervision du Directeur de l’industrie.


À voir aussi

L’Afrique, un eldorado prometteur pour les FinTechs

Les startups africaines ont le vent en poupe ! Après une année 2016 record, les investisseurs …

Flux financiers illicites 50 milliards de dollars américains par an échappent à l’Afrique de l’Ouest

L’Afrique est le continent dont l’économie croît le plus rapidement après l’Asie de l’Est, mais …