ECONOMIE

Interdiction de la commercialisation de l’arachide à l’étranger : la commission nationale lève la mesure d’arrêt d’exportation

  • Date: 19 août 2015

La Commission nationale de suivi de la campagne agricole a annoncé, hier, au sortir d’une réunion au ministère de l’Agriculture, la levée de la mesure d’interdiction de l’exportation de l’arachide qui était en vigueur depuis le 15 mai dernier. Et ce, à compter de ce 18 août.

Arrêtées, depuis le 15 mai 2015, pour les besoins de distribution des semences aux paysans sénégalais, les exportations de grains d’arachide peuvent en fin reprendre. Au sortir d’une réunion, hier, au ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, la Commission nationale de suivi de la campagne agricole dirigée par Aliou Dia a informé que la mesure est effective à compter de ce 18 août 2015.

«Le monde rural constate aujourd’hui que la phase de distribution de semences est bien remplie. Il n’y a plus de problème de sécurisation de semences. Ce qui est urgent, c’est de lever la mesure d’arrêt d’exportation de grains d’arachide. Cette question a été bien discutée au niveau du Comité national et à l’unanimité à compter de ce 18 août 2015, les exportateurs peuvent reprendre leurs activités», a lancé le président de Forces paysannes, Aliou Dia.

Aussi, la Commission nationale de souligner que des lenteurs ont été constatées dans la distribution des semences partout dans le pays. Cela, même si tous les fournisseurs d’engrais ont reçu leurs notifications à temps, depuis le mois de mars, leur planning des dépôts depuis le mois d’avril et l’accompagnement de l’Etat pour leur problème de trésorerie dans les banques.

«Sur les 22 retenus, seuls trois ont été pratiquement à jour. Tous les autres ont failli à leur engagement. Des substitutions ont été faites, ceux qui traînent les pieds, leur quota d’engagement avait été repris et distribué à ceux qui ont donné satisfaction. Heureusement, nous sommes à 55% de cession. Maintenant, les 45% restants, il est temps qu’on les règle», a insisté Aliou Dia.
Il a par ailleurs souligné que ce sont les Industries chimiques du Sénégal (Ics) qui ont pris le relai depuis le 30 juin. «Elles ont reçu des commandes auxquelles ils ont données satisfaction. Aujourd’hui, les Ics mettent à la disposition du monde rural 1600 tonnes d’engrais par jour. Et si ce rythme continue, il n’y a pas de péril en la demeure, parce qu’il n’aura pas de rupture», a rassuré le président de la Commission qui indique que les zones où il y a rupture de charge à cause de l’état des routes seront privilégiées.

En outre, Aliou Dia d’informer les opérateurs que la Suneor qui leur devait plus de 1 milliard de francs Cfa a débloqué depuis avant-hier une enveloppe de 1,10 milliard de francs Cfa pour leur permettre de respecter les engagements auprès des banques.

Le Populaire

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15