INTERDICTION DU PORT DU VOILE INTÉGRAL Le maire de Golf Sud en phase avec Macky Sall

L’annonce du président de la République, Macky Sall, d’interdire le port du voile intégral au Sénégal, a été appréciée par certains responsables politiques comme le maire de la commune de Golf Sud. Selon lui, « cette décision vise à mieux sécuriser les Sénégalais au moment où beaucoup de pays sont affectés par le phénomène du terrorisme ». Ces propos ont été tenus lors de la cérémonie de remise de fournitures scolaires et des matériels informatiques aux différentes écoles de la commune.

D’abord, ce sont des fournitures scolaires et des matériels informatiques dont le coût s’élève à plus de dix millions de Francs Cfa, qui ont été distribués aux différentes écoles de la commune de Golf Sud. Selon Aïda Sow Diawara, le maire de la localité et initiatrice du programme, «  les Sénégalais doivent être en phase avec la décision de l’État car personne ne sait ce qui cache derrière le voile intégral. C’est une manière de contribuer à la sécurisation des populations et de leurs biens », a-t-elle dit. Et de renchérir : « Beaucoup de choses peuvent se cacher derrière le voile. L’interdiction de porter le voile par le président de la République permettra aux autorités d’identifier ces porteurs de voile pour éviter la violence et les attentats qui se produisent de plus en plus dans d’autres pays de la sous-région. Ce sont les institutions qui doivent être sécurisées. Et tous ce qui emmène à équivoque, doit être supprimé surtout par rapport au port du voile intégral. Ce qui se passe au Mali, doit servir de leçons aux autres pays comme le nôtre. C’est une situation qui doit préoccuper tout le monde ».
À noter que le maire de Golf Sud s’exprimait ainsi en marge de la cérémonie de remise de fournitures scolaires et de matériels informatiques aux écoles de sa commune. Toujours sur le port du voile intégral, Aïda Sow Diawara déclare : « La décision de Macky Sall doit être saluée par tous les Sénégalais car il est difficile de se méfier d’un ennemi invisible. Vivre avec son ennemi, sans le pouvoir identifier, constitue une grave erreur ».
Sur un autre registre, Aïda Sow Diawara soutient : « La distribution des fournitures scolaires et des matériels informatiques aux établissements de la commune vise à améliorer la qualité de l’enseignement dans notre localité. L’éducation fait partie des piliers du développement. Cette distribution va être faite dans la transparence car ce sont toutes les écoles qui sont dans le besoin ». Le maire de Golf Sud invite, par ailleurs, les autres élus locaux et autorités à faire de même pour sauver le système éducatif qui connait beaucoup de perturbations ces dernières années mais aussi pour assister certaines écoles confrontées à des inondations.

Sada Mbodj

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …