21 septembre, 2014
Accueil » SOCIETE » Interdits de rendre visite à leur guide à Rebeuss, pour caducité de leurs permis : Les Thiantacounes vandalisent le centre-ville et incendient deux bus de Dakar Dem Dikk
Interdits de rendre visite à leur guide à Rebeuss, pour caducité de leurs permis :    Les Thiantacounes vandalisent le centre-ville et incendient deux bus de Dakar Dem Dikk

Interdits de rendre visite à leur guide à Rebeuss, pour caducité de leurs permis : Les Thiantacounes vandalisent le centre-ville et incendient deux bus de Dakar Dem Dikk

Ayant pris, hier, d’assaut, dès les premières heures de la matinée, la devanture de la prison centrale de Rebeuss, où a été transféré leur guide, les Thiantacounes, suite à la nullité qui frappe leurs permis, ont manifesté contre l’interdiction d’aller rendre visite à Béthio, alors qu’ils le faisaient, chaque jeudi, à la Mac de Thiès. Sommés de quitter les lieux, les talibés ont investi le centre-ville où ils ont été pourchassés, par les forces de l’ordre. L’intifada a engendré des casses de véhicules particuliers. Les manifestants ont mis le feu à deux bus de Dakar Dem Dikk. Pour Ibrahima Bocoum, membre de la cellule de communication des Thiantacounes : «les permis de visite délivrés par le juge d’instruction du Parquet de Thiès, sont toujours valides ».

C’est peu après 15 heures, alors que le soleil dardait toujours ses rayons en cette période de forte canicule, que les Thiantacounes, sommés par les forces de l’ordre de quitter la devanture de la prison centrale, où ils se sont massés, dès les premières lueurs de la matinée, se sont fait entendre. Ils se sont dirigés vers le centre-ville, créant ainsi un désordre indescriptible. A l’avenue Lamine Guèye, en plein cœur de la capitale, ils ont caillassé des véhicules particuliers et mis le feu sur deux bus de transport en commun «Dakar Dem Dikk». Ce fut une véritable intifada, avec les forces de l’ordre qui sont vite intervenues pour les repousser. Puis, la démonstration de force pour se faire entendre, en réponse à l’interdiction de rendre visite à leur guide, transféré de Thiès à Rebeuss, se délocalise du côté des allées Pape Gueye Fall. Sur place, ils s’en sont pris également aux bus Dakar Dem Dikk qu’ils ont caillassés. Sur la corniche, où ils s’étaient regroupés depuis le matin, ils s’en sont pris à un autre bus, à hauteur de la porte du millénaire, bloquant ainsi la circulation sur cet axe usité en cette période de grands embouteillages, avec les préparatifs de la fête de Tabaski. Deux personnes sont également blessées lors de ces manifestations. Pour Ibrahima Bocoum, cette interdiction ne répond à aucune norme. «Les permis de visite délivrés par le juge d’instruction du Parquet de Thiès, sont toujours valides donc personne ne peut leur dénier ce droit légitime de rendre visite à leur guide», clame-t-il. Selon certains talibés joints au téléphone, «ce qui s’est passé ce vendredi, n’est qu’un avertissement ».

Sékou Dianko DIATTA

REWMI QUOTIDIEN