Accueil / Uncategorized / Internet au Sénégal: Le taux  pénétration estimé à  62,97%
(AFP) - Le géant internet américain Alphabet (ex-Google) a annoncé mardi une relance de son réseau social Google+, désormais "plus simple" et "centré sur les intérêts" de ses utilisateurs.

Internet au Sénégal: Le taux  pénétration estimé à  62,97%

Le parc Internet atteint 9.6076.817 lignes en fin 2017, soit une pénétration de 62,97%. La croissance de la pénétration du marché de l’Internet est soutenue par les offres Internet mobiles 2G & 3G & 4G  via les clés Internet et les terminaux mobiles, a-t-on appris. Pour  Mme Awa Ndiaye qui présentait la situation globale du marché des télécommunications au Sénégal de 2010 à 2017, l’évolution de la répartition du parc Internet par types d’accès montre que l’usage de l’Internet est essentiellement orienté vers les terminaux mobiles. En effet, l’usage de l’Internet via le réseau fixe filaire bas débit et haut débit reste faible. Le parc Internet haut débit (ADSL) a augmenté en 2017 par rapport à 2016, et s’établit à 111.795 lignes. A l’en croire, le parc ADSL, au ralenti entre 2012 et 2016, a enregistré une forte croissance (13,66%) du fait de la baisse considérable des tarifs de l’Internet par la SONATEL. La croissance du parc Internet bas débit, a considérablement ralenti au courant des six dernières années. Ainsi, la forte croissance du parc Internet bas débit entre 2011 et 2012, est  essentiellement liée à l’offre de service Internet sur le Yobalema fixe nomade de Expresso.  Dans sa présentation, il est  mentionné  que  le parc de clé Internet est en baisse au cours des six dernières années et s’élève à 135.690 lignes en fin 2017, soit un  recul de 22,31% par rapport à l’année précédente. La forte baisse du parc, enregistrée en 2013, résulte principalement de l’ajustement de la méthode de comptabilisation de ce parc qui au début regroupait tous les abonnements mobiles. D’après Mme Ndiaye, le parc Internet mobile (2G et 3G) via les terminaux mobiles, est multiplié par cinq, en sept ans, passant de 1.992.762 lignes en 2013 à 9.606.762 lignes en fin 2017. Cette forte croissance du parc Internet mobile est principalement due à la multiplication des offres composites voix, SMS et data.

 

Z.BADJI

 

À voir aussi

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

    La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne …

Présidentielle 2019: Tekki défend l’industrialisation du Sénégal

Le projet d’industrialisation du Sénégal. Tel est le programme que l’Alternative Patriotique de Tekki défendrai …