POLITIQUE

INVECTIVES, DÉBALLAGES ET GUÉGUERRE À L’APR- Cissé Lô  menace de rejoindre l’opposition

  • Date: 9 novembre 2015

C’est un Moustapha Cissé Lô menaçant qui a fait une sortie fracassante dans l’émission «Sen Jotaay»  de la Sen Tv. Courroucé par les attaques sur sa personne, le tonitruant député de l’Apr a posé un ultimatum à Macky Sall avant de menacer  de rejoindre Diop Decroix  et Cie dans l’opposition.

À l’Apr, la guerre des petites phrases bat son plein. Cissé Lô, sur un ton corrosif et très incisif a usé d’un langage menaçant envers son chef de parti et ceux qui l’attaquent  dans les médias pour «ternir» son image.  «Il y a des lignes à ne pas franchir et gare à celui qui oserait les franchir, je rejoindrai l’opposition», menace-t-il, faisant  allusion aux «agressions» du Dg du Port, Cheikh Kanté,  de Me El Hadji Diouf, entre autres. «Macky Sall doit régler ce problème politique sinon le parti risque d’en pâtir. Il doit siffler la fin de la récréation et rappeler certains responsables à l’ordre, car  je ne suis pas n’importe qui. Sinon, je démissionne du parti et je rejoindrai le camp de l’opposition», menace-t-il. Mettant en garde «l’apériste» en chef, Cissé Lô n’a pas exclu de faire de graves déballages qui risqueraient, avise-t-il, de perdre Macky Sall et son régime. «Il y a des choses que  je sais sur Cheikh Kanté  et si jamais  l’on me pousse à divulguer ces secrets, Macky Sall perdra le pouvoir», déclare-t-il depuis la sortie de Khady Guéye  responsable de l’Apr qui l’aurait cité dans une affaire de visa, l’accusant de lui avoir soutiré 2 millions F Cfa. Pour le vice-président de l’Assemblée nationale, cette dernière est manipulée afin de ternir son image. Quant à Me El Hadj Diouf, il l’identifie comme un  «gibier», qui se constitue d’ailleurs pour défendre les intérêts de cette dame et Cheikh Kanté, directeur du port, qui tirerait les ficelles dans l’ombre, se cache une affaire d’État, selon Moustapha Cissé Lô. «El Pistolero» qui  a fini d’ailleurs d’identifier ses adversaires politiques encagoulés, soutient qu’il est temps pour Macky Sall, le patron de l’Apr, de mettre fin aux attaques injustes et accusations infondées contre sa personne.

Les jeunes «apéristes» de Touba volent à son secours

Les jeunes responsables de l’Alliance pour la République (Apr) de Touba-Mbacké se sont érigés  en boucliers de Cissé Lô  pour dire non aux attaques en coupes réglées contre le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale. «Aujourd’hui, trop c’est trop et, rien ne sera plus comme avant. On  en a assez encaissé ! L’honorable député, Moustapha Cissé Lô, vu son compagnonnage historique avec le président Macky Sall, ne mérite pas cette méchanceté vipérine. Alors que beaucoup fuyaient le président Sall tel un pestiféré, il a choisi d’être dignement à ses côtés au prix d’avantages incommensurables. Que Cheikh Kanté et Me El Hadji Diouf cessent leur comportement irrévérencieux envers Cissé Lô, sinon… », avertissent ces jeunes «apéristes». Pour eux, ce sont de  soidisant responsables du parti tapis dans l’ombre qui ne travaillent pas pour le président de la République, Macky Sall. «Sinon comment prétendent-ils  le faire tout en continuant de semer les graines de la discorde au sein de la mouvance présidentielle ? Une seule chose doit nous préoccuper, à ce jour, sa réélection  au premier tour lors de la prochaine présidentielle», soutiennent-ils.

Mouhamadou BA

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15