Confidences

Ismaël Lo, le Roi du Folk au pays du Ndombolo !

  • Date: 3 mars 2016

Le festival Amani s’est tenu du 12 au 14 février dernier à Goma dans l’Est de la RDC. À l’affiche, cette année… Ismaël Lo. Il n’en fallait pas plus pour que trois Sénégalaises vivant à Goma décident enfin d’assister pour la première fois à ce festival de renommée internationale.

Il s’agit d’Aimée, après 3 ans à Goma, elle n’a jamais eu l’occasion d’assister au festival, Mariame, grande fan d’Iso Lo avait, elle, hâte d’esquisser des pas de danse, histoire de se relaxer, Fatou, nouvellement arrivée a vite fait d’informer toutes ses connaissances à travers Facebook « qu Ismaël Lo en concert à Goma » publia-t-elle photo à l’appui. Et enfin le commandant Ndiaye, l’homme de la situation qui décida d’escorter les dames au concert pour voir Iso sur scène.

Arrivé au concert, ce qui frappe d’emblée, c’est la réaction du public. Il chante en chœur avec l artiste, nul doute que ce public connaît pratiquement tout le répertoire d’Ismaël Lo, avec bien sûr des préférences notamment pour ses chansons, « Africa ». Cela dénote sans nul doute de l’aura de cet artiste, parmi les premiers à hisser la musique sénégalaise au niveau international.

Face à cette situation, cocasse et déterminées qu’elles étaient à montrer leur fierté de Sénégalaises face à ce public déchainé au son de l’artiste, « il ne nous restait plus qu’une dernière alternative pour nous réapproprier notre Iso Lo national, esquisser des pas de danse bien sénégalaise », raconte Fatou. Et pour cela, il n’y avait pas meilleure place que le devant de la scène. Prise par l’ambiance, Aimée, Mariame et Fatou se déhanchèrent sans relâche au rythme de « Nafanta » «dibi dibi rek » etc. Même le commandant qui tenta de résister, finit par se laisser aller au rythme du son. (Mais ne le dites pas aux Diambars) Ces pas si particuliers sur ce sol de Goma ne pouvaient être que sénégalais ! Ismaël Lo, l’époux de Fa Diallo le sait ! « Il nous fera un signe de la scène, et pour nous, c’était mission accomplie », témoignent les trois sénégalaises. « J’ai tout de suite compris que vous étiez sénégalaises » leur confiera l’artiste, en backstage à la fin du concert. S’en suivent, prise de photos, accolades, salutations. Ismaël Lo a fait montre d’une grande disponibilité face aux Sénégalais présents. Et là-dessus, les avis ont été unanimes.

Des moments uniques que nos trois compatriotes ont voulu partager avec le contingent sénégalais présent à Goma. Dès que la proposition lui a été faite, le Roi du Folk sénégalais ne s’est pas fait prier.  « Pour la petite histoire, nous étions chargées de  venir le chercher pour l’emmener au contingent, et c’est nous qui sommes arrivées en retard au rendez-vous » souligne Fatou «  Il était prêt à l’heure indiquée pour aller remonter le moral à la troupe présente à Goma ».

Témoignage

Fatou Tandiang :  « C était une fierté pour moi d écouter Iso Lô en direct dans un pays où la musique est rythmée par les sons du ndombolo pendant le festival Amani, festival pour la paix dans les kivus. Bizarre d entendre et en direct le mbalakh en pleine ville de Goma. Une voix toujours exceptionnelle, une ambiance de folie et un air endiablé au rythme des voix du Sénégal. Avec frénésie, il a fait danser tout Goma d une manière panafricaine. »

Aimée Thérèse Faye :   « En visite dans la base des jambars de la FPU sénégalaise, il a redonné courage à tous les sénégalais rassemblés ce jour au son de sa voix si apaisante, revigorant. Ainsi, ces centaines de sénégalais si loin de leur patrie, mais si proche de par sa voix, reprenaient avec frénésie les chansons de nos enfances. « Africa mon Afrique », « Dibi dibi rek » ou encore « Demabougua niebe » …. Entre autres. Ah Goma avec Iso Lô, je n oublierai pas de si bons moments, car ils nous éloignent en rythmes, des cascades de coups de feu et de l horreur de la guerre.»

Mariame Konte-Thiam : « Cela a été un grand plaisir de rencontrer au Festival Amani, Ismaila Lo et son groupe. Bien que loin de notre cher pays le Sénégal, avec la jeunesse Gomatracienne, nous avons dansé euphoriquement au rythme nostalgique de ses glorieuses chansons comme didi bi rek, Africa , mama bou gnibai etc…. À la fin de sa prestation, animées par un élan patriotique, nous sommes allées à sa rencontre dans les coulisses pour échanger avec lui, et ses musiciens… Et nous n’avons pas été déçues…not at all».

Commandant Cheikh Ndiaye : « Ce moment de communion d environ une heure, a été pour le commandement et tout le personnel, une fierté. Fierté d avoir ce musicien de renommée internationale dans notre caserne. Au-delà de ce sentiment de fierté, cet instant de liesse de la troupe a eu un impact très important sur le moral de l ensemble du personnel. Ce passage, immortalisé par des photos et vidéos, restera sans nul doute l étape qui marquera le plus le contingent pour son séjour en RDC.»

Auteur: Gorgui Wade Ndoye-continentpremier

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15