Accueil / SOCIETE / Ismaila Madior Fall sur la situation des détenus « Le ratio de détenus est positif en comparaison avec celui noté dans la sous-région »

Ismaila Madior Fall sur la situation des détenus « Le ratio de détenus est positif en comparaison avec celui noté dans la sous-région »

Le Ministre de la Justice a informé, hier, que le ratio de détenus est « positif » en comparaison avec celui noté dans la sous-région. Il était à l’Assemblée nationale pour l’examen du budget de son ministère pour l’exercice 2018.

Face aux représentants du peuple, hier, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux a été interpellé sur la situation des détenus et sur le surpeuplement dans les prisons. Ainsi a-t-il renseigné que la population carcérale est estimée, à la date du 30 octobre dernier, à environ 10.313 pensionnaires dans les 37 établissements pénitentiaires du Sénégal. Il sera conforté dans ses allégations par un document remis à la presse lors de l’examen du budget de son département, lequel document a indiqué en commission technique que le ratio de détenus est « positif » en comparaison avec celui noté dans la sous-région. Ismaïla Madior Fall a précisé que les détentions entre 1 et 30 jours représentent 41% de l’ensemble des détentions. « Le nombre de détenus est ainsi réparti d’un à 30 jours (1700), de 30 jours à un mois (746), de six mois à trois ans (1457), de trois ans à six ans (176), plus de six ans (138) », a-t-il renseigné. Selon le Garde des Sceaux,  le surpeuplement carcéral est la récrimination des détenus au cours des visites effectuées dans les prisons.

Les conditions des détenus vont continuer à être améliorées

Pour l’engorgement des établissements, selon toujours Ismaïla Madior Fall, il a été accentué par la loi qui a criminalisé le trafic de drogue, sans aucune distinction du degré de trafic ou de l’importance de la qualité. En tout état de cause, le Garde des Sceaux  a annoncé la réhabilitation de l’ensemble des 37 établissements pénitentiaires du Sénégal. « Pour l’année 2018, tous les 37 établissements pénitentiaires seront réhabilités. En effet, les autorités sénégalaises, plus particulièrement le Président de la République Macky Sall, veulent humaniser les prisons », a-t-il dit à l’Assemblée nationale en défendant le budget de son département. Par rapport au surpeuplement carcéral, Ismaïla Madior Fall a soutenu que les prisons seront de plus en plus désengorgées. Pour le cas de Dakar, il a affirmé qu’il y aura « zéro attente’’ en matière criminelle. Par ailleurs, il a promis que les conditions de détention vont continuer à être améliorées avec l’augmentation de la prime quotidienne de prise en charge qui passe de 1000 à 1035 francs CFA. « Environ cinq milliards de francs CFA sont consacrés dans le budget 2018 à l’alimentation dans les prisons », a-t-il précisé.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Insecurité en banlieue Les populations crient leur désarroi

Les agressions se multiplient de plus en plus dans certaines parties enclavées de la banlieue, notamment …

Lait contaminé Plus de 16 000 cartons de Lactalis retirés du marché

16000 cartons de lait Lactalis contaminé ont été retirés du marché sénégalais. C’est ce qu’a …