Accueil / International / Italie: Le ministre de l’Intérieur traite de « ver de terre » un Sénégalais violeur

Italie: Le ministre de l’Intérieur traite de « ver de terre » un Sénégalais violeur

Accusé de viol sur une jeune fille de 15 ans, sur une plage près de Venise (Italie), un migrant sénégalais du nom de Mohamed Guèye, a été la cible du ministre italien de l’Intérieur, qui l’a traité de « ver de terre ».

Selon les informations de Libération, les faits se sont déroulés jeudi 23 août à Jesolo, une station balnéaire connue pour ses nombreuses discothèques et sa vie nocturne.

Une adolescente de 15 ans, en vacances à Venise avec sa famille, obtient de ses parents l’autorisation d’aller faire la fête avec quatre de ses amis.

Sur place, elle abordée par un homme qui l’aurait ensuite violée sur la plage dans des conditions obscures.

Plus tard, ce sont les cris et les pleurs de la jeune victime présumée qui auraient alerté un touriste qui passait non loin. D’après les témoignages, le violeur présumé aurait pris la fuite.

Une fois la police et les secours sur place, l’adolescente a ensuite été conduite à l’hôpital de San Donà di Piave de Venise, où elle a été prise en charge, notamment au plan psychologique. Suite à la plainte déposée par la famille, le tribunal pour mineurs de Venise a ouvert une enquête. Et rapidement, grâce notamment aux images des caméras de sécurité, les policiers se sont mis sur les traces d’un certain Mohamed Guèye. Le mis en cause avait trouvé refuge dans un centre d’hébergement situé à Mestre, petite ville proche de Venise. Interpellé, il s’avère que l’homme est un migrant sénégalais se trouvant en situation irrégulière sur le territoire italien.

Via Twitter, le ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, a eu des mots violents contre le suspect : « Après plusieurs condamnations pénales antérieures, (le migrant) avait déjà été condamné à quitter l’Italie, mais ayant eu un enfant avec une Italienne, ce ver de terre ne peut pas être expulsé. Une histoire de fou ! »

Quant au maire de Jesolo, Valerio Zoggia, il a exprimé sa « consternation ». Marquant son soutien à la jeune fille et à sa famille, il a souhaité leur faire savoir que « toutes les forces de police et la police locale s’engagent au maximum à garantir la sécurité et à faire en sorte que de telles situations ne se reproduisent pas ».

À voir aussi

Des prisonniers s’évadent dans un camion poubelle

Une quarantaine de détenus d’une prison du nord-est de la Birmanie ont réussi à s’évader …

Attaque terroriste au Burkina: 8 personnes tuées

Huit personnes ont été tuées dans une double attaque survenue samedi dans l’Est du Burkina …