ACTUALITE

J11 du procès Habré : le témoin Taubin Tanaka, examinateur en écriture, à la barre

  • Date: 21 septembre 2015

Le procès de l’ancien président du Tchad Hisseine Habré a repris ce lundi 21 septembre 2015 à 9 heures 35 minutes. Au menu, l’audition des témoins. La Cour reçoit aujourd’hui le témoignage de Taubin Tanaka, examinateur en écriture.

16h 15mn L’audience est suspendue 20 mn

15h… Le parquet s’adresse au témoin pour une série de questions

15 h 15 mn-  Le témoin a été au Tchad 10 ans après la chute de Hissein Habré. Au cours de sa visite, explique-t-il à la barre, il a visité les centres de détentions de Njaména. Selon lui, les témoignages ont fini de révéler que le Tchad est un pays qui était traumatisé, les gens avaient toujours peur de parler du régime de Hissein Habré. Les gens étaient très meurtris. A la barre des chambres africaines extraordinaires, aujourd’hui, Olivier Bercault est revenu sur sa mésaventure à la Dds. « J’ai été agressé par un membre de la DDS à savoir Mahamat Djibrine dit el Jonto qui avait même confisqué mon passeport», a dit le témoin. Il révèle, Hissein Habré est le chef hiérarchique de la Direction de la Documentation et de la Sécurité (Dds). Il a le pouvoir de nommer des directeurs et des agents. Le directeur de la DDS voyait Habré au moins une fois par jour. « Je suis tombé sur beaucoup de certificats de décès causés par des crises cardiaques, des maladies pulmonaires, etc. Tout ça ressort des archives de la Dds », a encore indiqué le témoin.

14h… L’audience a repris. Le témoin Olivier Bercault, consultant à Human right est à la barre

12h 16 mn Fin de la déposition du témoin. L’audience est suspendue. Elle reprend à 14 heures. Les différentes parties vont profiter de la pause pour discuter sur la tenue de l’audience du mercredi ou non. Auparavant, le témoin a soutenu : « la quantité d’écritures requise pour procéder au travail varie en fonction de la complexité et des particularités de l’écriture de l’intéressé. Cela nous a limités dans nos capacités pour faire l’expertise ». A l’en croire, les écritures de l’accusé présentent une particularité et une complexité.

Le témoin du jour avait reçu deux lots de documents. Son objectif était de déterminer, si oui ou non, l’auteur du lot numéro 1, comportant les archives de la direction de la documentation et de la sécurité, est aussi l’auteur du lot numéro 2, comportant, entres autre, les documents perquisitionnés chez Habré.

En posant ces questions au témoin, le parquet a relevé quelques différences. Pour expliquer ce fait, Taubin Tanaka a déclaré que ces éléments peuvent être provoqués par le fait que l’auteur a écrit avec une certaine vitesse, ou parce qu’il ne s’est pas appliqué. Le parquet a poursuivi sa série de questions, demandant au témoin de confirmer ou d’infirmer que c’est Hissein Habré qui est l’auteur des annotations suivantes. « Aucun prisonnier ne doit quitter la maison d’arrêt sauf en cas de décès ». « J’aurai pu mentionner en amont, que les signatures fournies n’étaient pas de nature comparable à aucune des inscriptions portant sur l’objet du litige. Les signatures avaient un style, ce qui signifie, il n’y avait pas de caractère latin ni romain que l’on pouvait comparer aux écritures en litiges qui m’ont été confiées », a rétorqué le témoin. Avant d’indiquer que l’attribution spécifique ne relève pas du rôle de l’examinateur du document. Il doit examiner les habitudes d’écriture et prendre en compte les similarités et les différences.

 

Par Cheikh Moussa Sarr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15