Accueil / ACTUALITES / J16-Procès Habré : « Le nombre de mort était sensiblement élevé pendant la période de chaleur…45 à 60 cadavres » (Témoin)

J16-Procès Habré : « Le nombre de mort était sensiblement élevé pendant la période de chaleur…45 à 60 cadavres » (Témoin)

Le procès de Hissein Habré, ancien président du Tchad (1982-1990) se poursuit ce mercredi au tribunal Lat Dior de Dakar. Au menu de ce 16e jour, les auditions de témoins. Parmi eux, un ancien chef de poste à la Dds. Malabi Toudjibedjé, puis que c’est de lui qu’il s’agit a été entendu ce matin, à la barre des chambres africaines extraordinaires en qualité de témoin.

Devant les juges, il est revenu longuement sur la situation des prisonniers dans les locaux de la Dds. A l’en croire, il était censé faire un rapport des détenus tous les jours. Ainsi, a-t-il noté 6 morts par jour. « Les cadavres étaient enterrés par les prisonniers. Pendant les périodes de chaleur (Mars-Avril), le nombre de morts était sensiblement élevé, c’est-à-dire de 45 à 60 cadavres. Et, on mettait les cadavres dans un véhicule 404 bâché, pour les sortir de la Dds », a renseigné le témoin. Avant de poursuivre : « On creusait un grand trou où nous mettions tous les cadavres ».

Ne pouvant plus supporter la situation des détenus, le témoin a renseigné avoir, le 9 janvier 1985, donné à manger à des prisonniers. « Je ne pouvais plus accepter de voir les prisonniers mourir de faim. Ma conscience ne me le permettait pas. Ce jour là, le directeur Saleh Younouss m’a surpris en train de donner à manger (du pain et de la viande) à deux prisonniers. Il m’a dit comment je peux donner à manger à des gens qui sont emprisonnés pour mourir ? J’ai été emprisonné par la suite pendant un an et sept (7) mois et mon rôle était de ramasser les morts pour les enterrer », a-t-il déclaré.

Selon le témoin, Habré venait deux fois par mois dans les locaux de la Dds, accompagné par 3 à 4 gardes du corps. « Quand il venait, il était souvent avec le directeur Saleh Younouss. On ne savait pas ce qu’il disait », a dit Malabi Toudjibedjé.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

DECHETS PLASTIQUES: Abdoulaye Baldé mise sur l’implication des acteurs

  Lors du lancement officiel de l’opération « Sénégal sans déchets plastiques », le Ministre de l’Environnement et …