ACTUALITE

J3- Suivez les minutes du procès Habré. Le premier témoin, un expert, est à la barre

  • Date: 9 septembre 2015

REWMI.COM- L’audience a repris ce mercredi à 9 heures 15 minutes. Toutes les parties sont présentes. L’accusé Hissein Habré a été conduit dans la salle avant le démarrage, par les Éléments pénitentiaires d’Intervention (EPI). S’agissant de la tenue vestimentaire de Habré, le juge estime qu’on ne doit pas encore s’appesantir sur ça. Invité à se présenter à la barre pour décliner son identité, l’ancien président du Tchad ne s’est pas levé de sa chaise. La chambre prend acte et conclut que l’accusé refuse d’assurer sa défense. Toutefois, le juge a décidé de poursuivre les débats avec l’audition de deux témoins, notamment Mme Yarakha Gassama Diop et Arnaud Guinamadji, tous des experts. S’agissant de Mme Yarakha, le parquet a demandé que l’on rapporte son audition jusqu’à demain parce que cette dernière est un professeur, et elle dispense des cours. Pour Arnaud, le parquet renseigne qu’il est en retard. Le juge Kam a demandé au parquet de prendre toutes les dispositions afin que les témoins convoqués puissent être présents. En revanche, la chambre va procéder à l’écoute d’une émission diffusée sur la rfi laquelle émission permet de retracer le parcours professionnel de Hissein Habré pour mieux le cerner. Il s’agit de l’émission « Les archives d’Afrique » par Alain Foca consacrée au Tchad.

15h 55mn- La partie civile a fini de poser ses questions à l’expert. Une pause de 15 à 20 minutes est observée. Au retour, le parquet va, à son tour, poser des questions au témoin.

15H 25mn-  L’expert a fini de faire le compte rendu de son rapport. Les avocats de la partie civile posent des questions. A la question de savoir si Habré torturait des personnes, l’expert a indiqué que dans sa mission, on ne lui a pas demandé de fournir des preuves que le Président Habré torturait des personnes. Me Jacqueline Moudeïna a demandé à l’expert si c’est Habré qui commanditait la politique de répression. Ce dernier précise que la politique de répression est menée par les autorités étatiques sous le régime de Habré. « Je ne dis pas que c’est Habré lui-même qui donnait des ordres, mais c’est sous son règne que ces répressions ont eu lieu », a-t-il précisé.

14h 10mn Reprise de l’audience. L’expert poursuit son témoignage.

12h 35 mn- L’audience est suspendue. Elle reprend à 14 heures

11h 32 mn: Reprise de l’audience après une pause de plus de 20 mn. C’est toujours l’expert Dingammadji qui est à la barre.

11h 03mn : l’audience est suspendue pour 20 mn, pour permettre à l’expert de souffler un peu selon le Président

10 h 05mn- Démarrage des auditions. Le premier témoin, Arnaud Dingammadji, tchadien de nationalité, né en 1976 habitant à Njamena, historien de formation, ouvre le bal. Il a tenu à préciser que sa présence, en tant qu’historien, ne vise pas à prononcer la culpabilité ou l’innocence, mais elle s’inscrit dans le cadre de justifier le contexte historique du Tchad sous le régime de Habré.

09h 15mn- Reprise du procès Hissène Habré. Toutes les parties sont présentes.

Par Cheikh Moussa Sarr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15