images (2)

J5- Suivez les minutes du procès Habré : « Hissène Habré est parti du Tchad avec 3 milliards Fcfa », selon un témoin

Après une pause de 45 jours, le procès de Habré se poursuit depuis lundi dernier au palais de justice de Dakar. Aujourd’hui, la chambre continue l’audition de Monsieur Jean Alengué, conseiller à la présidence de la République du Tchad. A noter que le Président Habré garde toujours le silence.

12h 40mn L’audience est suspendue pour aujourd’hui. Elle reprend lundi prochain par la suite de l’audition de Mike

11 h 40mn- Reprise de l’audience. L’audition du témoin Mike se poursuit.

11h 10mn La chambre observe une pause de 20 minutes.

10 h 29mn Le second témoin du jour est appelé à la barre. Michael, plus connu sous le sobriquet de Mike, science social a travaillé pour Amnesty international de 1977 à 1995. Il a été nommé chercheur responsable pour les pays de l’Afrique centrale, notamment le Tchad. En 1986, il a été le responsable de Amnesty international au sujet des violations des droits massifs au Tchad et dans d’autres pays africains. Il est appelé à donner les renseignements de Amnesty international de 1982 au 1990 au tchad. Il est revenu sur les méthodes de tortures. « Nous recevions un petit morceau de la réalité. Mais, on pouvait confirmer certains renseignements. Au sujet des tortures, nous avons appris, après le départ de Habré, la méthode de certaines tortures. Il s’agit de la méthode « Arbatacha » qui consiste à ligoter les détenus. Il y’a la méthode « la baguette » et dans cette méthode, le sang coulait du nez des victimes. L’autre méthode c’est d’obliger la victime à boire beaucoup d’eau contenant du piment. Il y’a aussi la méthode de la décharge électrique ».

10h 27 mn La chambre vient de terminer l’audition du témoin Jean Alengué. Le Président l’autorise à retourner au Tchad pour reprendre fonction.

9 h 25 : L’audience de ce vendredi démarre avec la poursuite de l’audition de Monsieur Jean Alengué, conseiller à la présidence de la République du Tchad. Selon le témoin du jour, lorsque Habré quittait le Tchad pour le Sénégal via le Cameroun, il avait emporté avec lui la somme de 3 milliards fcfa. C’est le trésorier lui-même qui avait signé un chèque de 3,5 milliards fcfa mais les 500 millions sont restés au Tchad. Certaines organes prédisaient que Habré avait emporté 7 milliards fcfa dont 3 tirés des caisses de l’Etat et 4 des autres banques.  » Je n’ai pas la certitude que l’Etat du Tchad a remboursé 4 milliards à la banque centrale » a t-il laissé entendre. Par ailleurs, le témoin sur une question de savoir si Habré était inaccessible, déclare qu’il n’a pas eu l’opportunité de côtoyer l’ancien Président tchadien.

Par Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …