images

J7- Suivez les minutes du procès HABRE-  » les crimes commis sous le régime de Habré ne sont pas une fiction ou une légende » (Témoin)

REWMI.COM-Le procès de l’ancien Président tchadien Hissein se poursuit, ce mardi avec la suite de l’audition du témoin Mahamat Hassan Abakar. Ancien président de la commission d’enquête et de crime commis par le régime de Habré, le témoin fait la lecture de son rapport déposé auprès des chambres africaines extraordinaires dans l’affaire Habré.

14h 35mn : S’agissant de l’argent tiré des caisses du trésor, le témoin a indiqué qu’ils ont eu à entendre le trésorier qui avait tiré le chèque de 3 milliards. Ce dernier rétorque : « j’ai été saisi par Habré qui m’a ordonné d’aller à la banque centrale pour tirer les 3 milliards. Après, le Président m’a dit de mettre ça dans des sacs que je vais déposer au trésor ». Selon lui, cet argent devait servir à l’achat d’armes pour faire face à la rébellion.

14h… L’audience a repris. Le parquet en posant des questions au témoin a tenté de montrer que les juges ont fondé leur travail sur des éléments sérieux, notamment les archives de la DDS.

12h30 mn. L audience est suspendue. Elle reprend à 14h, pour la suite de l’audition du temoin

11 h 25 : Le Président de la commission d’enquête et de crimes commis par Hissein Habré, Mahamat Hassan Abakar a indiqué que les crimes commis sous le régime de Habré ne sont pas une fiction ou une légende. Pour étayer ses propos, il a fait était de trois exhumations qui ont permis de voir comment les détenus ont été enterrés. Selon le témoin, les corps des défunts prisonniers ne sont pas remis à leurs parents. Pis, ces corps sont ensevelis dans des sacs en plastiques. D’autres personnes ont été enterrées avec leurs propres habits. Revenant sur les conditions de détention, Dans les prisons au Tchad, les conditions de détention étaient atroces que les gens mourraient en grand nombre. Selon les informations de la Dds, on a recensé 5 morts par jour dans chaque centre de détention ». Pour Mahamat Hassan Abakar, ils ont recensés 37.960 victimes sous le règne de Habré. Un film de plus de 50 minutes sera diffusé et il retrace les travaux de la commission d’enquête et de crimes commis par le président Habré. Présentement, l’audience a été suspendue pour 15 minutes et c’est le parquet qui va poser ses questions à la reprise.

10 h 36 A la fin de sa déposition, le témoin Mahamat Hassan Abakar a indiqué que : « Notre seule récompense nous membres de cette commission est le sourire des victimes. Le seul bénéficiaire de ce rapport est le peuple tchadien ». Un film de plus de 50 minutes sera diffusé et il retrace les travaux de la commission d’enquête et de crimes commis par le président Habré.

9h 30 : Habré a crée la direction de la documentation et de la sécurité (DDS) pour théoriser les populations tchadiennes. La DDS est une affaire personnelle de Habré. Sa chose à lui. Les directeurs sont nommés par décret signés par le Président Habré lui-même. Habré a transformé la DDS à un élément de terreur alors que son objectif premier, selon l’ancien Président de ladite direction Saleh Younouss, était d’assurer la sécurité intérieure et extérieure du pays. En faisant la lecture de son rapport, le témoin explique : « Dans les prisons au tchad, les conditions de détention était atroce que les gens mourraient en grand nombre. Selon les informations de la Dds, on a recensé 5 morts par jour dans chaque centre de détention ». Pour Mahamat Hassan Abakar, ils ont recensés 37.960 victimes sous le règne de Habré.

Par Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …