ACTUALITE

J9- Suivez les minutes du procès Habré-

  • Date: 17 septembre 2015
Le procès de Hissène Habré se poursuit ce jeudi 17 septembre 2015 au tribunal Lat Dior. Pour ce 9e jour de procès après la reprise, ce sont les auditions des témoins qui sont à l’ordre du jour. Rewmi.com vous propose les temps fort de ce procès en direct.
14h 30 mn Reprise de l’audience- Les représentants de la partie civile ont posé leurs questions au témoin. Ils ont débattu, entre autres, sur le travail du juge d’instruction par ailleurs témoin dans cette affaire. Quant aux avocats de la défense, ils souhaiteraient faire une petite observation. « La défense tient à ce que nous veillions ensemble davantage à la prévisibilité dans l’audition des témoins. Le prochain sur la liste des témoins devait être Banding Bandiou. C’est pourquoi, nous avons été surpris, ce matin, de voir Me Daniel comparaitre. La défense avait des incidents contentieux sur le principe de la comparution du témoin. On pense qu’il y a un ordre public procédural des débats qu’il faut respecter. On a des bonnes mœurs et des valeurs juridiques. Son témoignage heurte nos bonnes mœurs », a indiqué Me Abdou Ngingue. Toutefois, la robe noire a posé des questions au témoin sur l’ordre que les gens de la Dds recevaient de Habré. « Il n’y a pas d’éléments palpables mais Mahamat Abass me disait : « Habré ne laisse jamais des preuves écrites. Il est quelqu’un de très fin et de très subtile. J’ai vécu avec lui et je le connais très bien », a renseigné le témoin.
12h 30mn l’audience a été suspendue jusqu’à 14 heures et se sont les représentants des parties civiles qui vont poser prendre la parole pour leurs questions
11h 53 mn L’audience a repris. Le parquet pose présentement des questions au témoin
11h 10mn- L’audience est suspendue pour 20 mn.
9h25mn démarrage de l’audience-  Après l’audition de Mahamat Hassan Abakar, Président de la commission d’enquête de détournements et de crimes commis au Tchad par le régime de Hissein Habré, qui a pris fin hier soir, le procès a repris ce matin avec un autre témoin. Il s’agit de Jean Daniel Fransen, juge de la mise en état au Pays-Bas.
 Pour le témoin du jour, ils ont mené leur travail sur la base des plaintes déposées essentiellement contre Habré. Il a été saisi des faits et la stratégie qu’il a adoptée était de voir les faits reprochés à l’auteur principal. A l’en croire, il y’avait des indices suffisantes de la commission de certains faits qu’il a pu qualifier de crimes, génocides, crimes de guerre, meurtre, tentative de meurtre et tortues. Ainsi, a-t-il estimé qu’il y’avait lieu de livrer un mandat d’arrêt international. S’agissant de leur séjour au Tchad, Jean Daniel Fransen, juge de la mise en état au Pays-Bas a indiqué que la collaboration des autorités tchadiennes a été remarquable. « Je n’ai senti aucune interférence de la part des tchadiens. Cependant, au départ de notre mission il y’avait de la méfiance de ces autorités qui nous demandaient ce que nous venions faire », a-t-il dit. Concernant les archives de la Direction de la Documentation et de la Sécurité (Dds), le témoin a soutenu que l’état des locaux de la Dds était endommagé. Il y’avait de la poussière. « Nous avions eu des problèmes c’est pourquoi nous avons demandé à ce que certains documents soient envoyés en Belgique pour exploitation », a-t-il renseigné. Jean Daniel Fransen a renseigné que les conditions des détenus dans les centres de détentions étaient difficiles.
Par Cheikh Moussa Sarr
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15