8716012-13766001

« J’ai failli tromper mon mari »

Je suis une femme mariée depuis sept ans et je vis actuellement une période difficile de regret et de culpabilité même si je n’ai pas vraiment commis l’irréparable. Depuis une année, je me suis amourachée d’un collègue à moi qui ne ressemblait en rien à tous les hommes. Il était tellement doux, attentionné, attentif à tout ce que je fais et protecteur. Il est le contraire de mon époux froid, démissionnaire et distant.

 Je ne vous cache pas que les deux premières années de mon mariage, ma relation conjugale était au top, mais passé ce cap, je ne retrouvais plus la flamme qui entretenait mon désir. Les jours se ressemblaient, la routine s’était installée de façon insupportable et mon mari se faisait de plus en plus distant. Je ne me sentais plus désirée, ni aimée comme je l’étais auparavant par mon époux qui était de plus en plus distant. Notre vie est devenue tellement monotone que l’ennuie s’est installé.

Je me sentais plus vulnérable face à ce collègue si doux, qui me couvrait de mots tendres et attentionnés. J’ai résisté au début pensant chaque fois à mon époux et à mes deux gosses, mais j’ai fini par entamer une relation amoureuse avec mon collègue. Avec lui, j’étais comme une adolescente qui découvre l’amour pour la première fois. On s’appelait chaque fois que j’étais disponible, on s’envoyait des sms doux et on se rencontrait comme des jeunes amoureux qui volent des instants de bonheur au monde entier. Notre relation évoluait au fur et à mesure et entre nous il n’y avait pas encore eu de contact charnel. On s’échangeait des regards, des baisers et des caresses, mais nous ne sommes pas passés à l’acte.

Je me sentais très mal de tromper mon mari, j’avais peur de commettre l’irréparable et de regretter à jamais cela. Je n’étais pas une femme facile, ni une personne de mœurs légères, j’étais une personne en mal d’amour qui cherchait d’être aimée et valorisée. Je voulais juste me sentir désirer à nouveau, mais là que mon amant commence à insister pour coucher, j’ai commencé à voir les choses différemment. Vais-je continuer à ruiner ma réputation et porter préjudice à mon honneur, à celui de mon époux et de ma famille ? Le choix était difficile. Entre un amour interdit et une relation de couple insipide, j’ai fini par choisir ma vie de couple, surtout que mon époux ne se doutait encore de rien et que je pouvais rattraper les choses.

J’ai donc décidé de devenir une autre femme pour mon époux, de mettre un peu de piment dans notre vie sexuelle, de redevenir plus sensuelle et féminine pour séduire à nouveau mon homme. Et croyez-moi, j’ai réussi à redonner un nouvel élan à ma vie de couple. Mon mari a commencé à me regarder autrement, à me désirer et à revenir vite à la maison. Je ne savais pas si je devais être heureuse ou malheureuse, mais je sais que j’ai évité l’irréparable.

focuselles.com

Voir aussi

thierno_bocoum_rewmi-30-03-2015_02-03-57_0

RÉPONSE AU MINISTRE DU BUDGET-PAR THIERNO BOCOUM

Votre réponse suite à mon interpellation concernant l’affaire de l’ancien ministre délégué Fatou Tambédou est …