300x125_5d8ad611a82f183d4856a6228a5c19e1cb14c273

« Je suis un honnête citoyen qui nourrissait le rêve d’emmener sa mère à la Mecque »

« Laissée en rade, à Dakar, un pèlerin, sous le coup de l’émotion décédé d’un AVC dans le hangar pendant le week-end dernier, une autre, très affectée est aux urgences » (fils d’une pèlerine)

Bonjour. Je suis un honnête citoyen qui nourrissait le rêve d’emmener sa mère à la Mecque. Cela m’a coûté plusieurs mois d’épargne vu que le billet pour la Commission (État) coûte 2 650 000 FCFA (deux millions six cent cinquante mille). J’ai pu réunir cette somme grâce à mes économies. Ma mère s’est inscrite sur le vol 5 (l’une des premières inscriptions sur ce vol).

Pendant les formalités, les membres de la commission m’ont informé que l’État avait du mal à remplir son quota cette année vu que les billets sont chers et qu’ils seront obligés de prolonger les délais d’inscription pour atteindre le quota. Ma mère a donc accompli toutes les formalités avant l’extension des délais. Elle a été convoquée pour être au Hangar des pèlerins le jeudi 10 septembre à 18H pour prendre son vol la nuit. Toute la famille s’est réunie pour les prières et pour lui souhaiter un bon Hadj. Vous imaginez à cet instant le bonheur que je ressentais d’avoir accompli un vœu qui m’est très cher et avec mes propres moyens (à la sueur de mon front comme dirai les paysans).

Grande a été ma surprise quand ma mère m’a appelé le lendemain matin à 10 heures pour m’informer que 2 vols sont partis le jeudi, dans une bousculade énorme et que, des personnes, militants de APR à qui Maky Sall et Marième Faye Sall ont offert des billets à la dernière heure (des centaines de personnes militantes) ont pris les places et les visas de celles qui avaient payé leurs places pendant les inscriptions.

À l’heure où je vous parle, ma mère et plusieurs autres pèlerins des vols 3, 4 et 5 (plus de 300 personnes) sont toujours dans le Hangar des pèlerins où se joue un drame sans commune mesure. Un pèlerin, sous le coup de l’émotion, refusant de rentrer chez lui pour affronter les questions de sa famille et voisins est décédé d’un AVC, dans le hangar, pendant le week-end dernier. Une autre femme, très affectée est aux urgences. C’est terrible. Bagarres, crises, pleurs collectifs… séquestrations… Tout y passe !!! De l’extérieur on ne peut pas s’imaginer le drame humain qui est en train de se jouer dans le hangar des pèlerins.

Pour couronner le tout, le hangar à l’air d’un bunker digne des camps staliniens. En effet, à côté de la Gendarmerie qui assure la sécurité, de gros gaillards en lunettes noires (des jeunes de l’Apr on m’a dit) veillent au grain en faisant la ronde et surveillant le « ’délégué »’ choisi par les victimes pour la circonstance. On veille, en effet, à ce qu’il n’adresse pas la parole aux inconnus. « Je suis surveillé », me dit le « ’délégué »’ lorsque j’ai insisté pour avoir quelques informations. D’autres militants l’invitent à venir leur dire qui est l’« intrus » qui tente de lui soutirer des informations.

Dans quel pays sommes-nous ???

Dans le hangar, il ya 2 camps : Les « proMacky »  qui sont des militants qui attendent leurs billets et visas promis par Macky Sall et Marième Faye et les « autres » qui ont acheté leur billet avec leurs moyens propres et qui sont laissés en rade. Entre les 2 camps, des bagarres éclatent souvent parce que les premiers n’acceptent aucune critique de la part des seconds qui sont très remontés. La tension est vive !!! Ceci est indigne de notre pays le Sénégal !!!!

En ce qui me concerne, je compte porter plainte contre l’État, contre la Commission et contre Sénégal Airlines qui est la Compagnie qui a vendu les billets aux pèlerins. Je comprends bien maintenant l’adage qui dit : si vous n’allez pas à la politique, la politique viendra à vous.

Je compte m’engager en politique à partir de ce jour (je l’étais déjà sur d’autres fronts). Et j’exhorte tous les jeunes sénégalais à faire de même, comme à la veille du 23 juin pour reprendre notre pays des mains d’incapables qui nous gouvernent !!!

ASSEZ C’EST ASSEZ !!!

Un fonctionnaire des Nations Unies

Sur la situation des pèlerins :

Un citoyen révolté

Voir aussi

thierno_bocoum_rewmi-30-03-2015_02-03-57_0

RÉPONSE AU MINISTRE DU BUDGET-PAR THIERNO BOCOUM

Votre réponse suite à mon interpellation concernant l’affaire de l’ancien ministre délégué Fatou Tambédou est …