jean paul dias

Jean Paul Dias sur la marche du 14 octobre : « Les auteurs du désordre c’est le ministre de l’intérieur, le préfet de Dakar et la police »

Jean Paul Dias est sorti de son mutisme pour répondre au chef de l’Etat qui a déclaré que : « nous ne laisserons jamais le désordre s’installer dans le pays ». Jean Paul Dias explique : « Je voudrais ne pas marquer mon adhésion aux propos du Président de la République parce que si désordre il y’a eu ce n’est pas venu des manifestants. Nous ne sommes pas de l’opposition mais, nous sommes des démocrates et nous devons nous dire la vérité. La vérité c’est que son ministre de l’intérieur est l’auteur du désordre ainsi que le petit préfet de Dakar dont on se demande lorsqu’il a été étudié les textes. Parce que lorsqu’une disposition constitutionnelle est mise en échec par un minable arrêté à partir de ce moment-là le désordre s’installe. Lorsque des manifestants sont regroupés quelque part même s’ils ont essayé de traverser le cordon policier qu’on les a éloigné parc des grenades lacrymogènes, on doit les laisser à distance ». il poursuit : « mais, les poursuivre de la place de la Rts jusqu’à Bourguiba jusqu’à tirer des lacrymogènes à l’intérieur de la mairie de Mermoz sacré cœur et il a fallu que des jeunes se battent pour que la police recule c’est ça le désordre. Donc les auteurs du désordre c’est le ministre de l’intérieur, le préfet de Dakar et la police. Maintenant, nous ne pouvons pas accepter le désordre mais à condition de savoir d’où il vient. Ceci dit, le mieux c’est de regarder calmement la situation. La situation c’est un manque de dialogue. On ne peut avoir lancé le dialogue national à un moment donné après plus de 8 heures d’horloge et se retrouver dans ces genres de situations ».

Rewmi.com/C.M.SARR   

Voir aussi

79981805_gambia_jammeh_g

Yahya Jammeh aux gambiens :  » Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir… »

Rfi.fr- Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle ce vendredi soir dans une …