Accueil / ACTUALITES / Jets de pierre contre le cortège présidentiel à l’UCAD- Les auteurs risquent gros.

Jets de pierre contre le cortège présidentiel à l’UCAD- Les auteurs risquent gros.

Le Président est une institution. S’attaquer à lui, c’est s’en prendre à toute la république. Mais pour ne pas l’avoir compris certains étudiants et badauds politiciens arrêtés l’autre jour, lors de la visite  de Macky à l’université Cheikh Anta Diop risquent gros. Leur cas relève directement  des assises.

A l’heure où vous lirez ces lignes,  les forces de l’ordre auront au moins fini de déferrer trois  étudiants, parmi ceux qui jetaient des pierres au président. Le premier, âgé de 30 ans, se  serait présenté comme appartenant  à la  fac de droit, en deuxième année, et les quatre autres, en fuite, auraient été identifiés. Ils sont actuellement recherchés, et seront traduits devant la  Cour d’Assises.

Cébé

À voir aussi

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …

Les étudiants africains à Paris célèbrent Oumar Blondin Diop

En mai 1968, l’activiste de gauche sénégalais a été un des héros du plus important …