Accueil / ACTUALITES / Jets de pierre contre le cortège présidentiel à l’UCAD- Les auteurs risquent gros.

Jets de pierre contre le cortège présidentiel à l’UCAD- Les auteurs risquent gros.

Le Président est une institution. S’attaquer à lui, c’est s’en prendre à toute la république. Mais pour ne pas l’avoir compris certains étudiants et badauds politiciens arrêtés l’autre jour, lors de la visite  de Macky à l’université Cheikh Anta Diop risquent gros. Leur cas relève directement  des assises.

A l’heure où vous lirez ces lignes,  les forces de l’ordre auront au moins fini de déferrer trois  étudiants, parmi ceux qui jetaient des pierres au président. Le premier, âgé de 30 ans, se  serait présenté comme appartenant  à la  fac de droit, en deuxième année, et les quatre autres, en fuite, auraient été identifiés. Ils sont actuellement recherchés, et seront traduits devant la  Cour d’Assises.

Cébé

À voir aussi

Lutte contre le changement climatique- l’Afrique lance sa plateforme à Bonn

La Journée de l’Afrique a été célébrée ce 15 novembre au cœur de la COP23 …

Conférence annuelle des chefs de parquet la question de la détention au cœur de la nouvelle politique pénale

Après quelques années d’inertie, la conférence annuelle des chefs de parquet a eu lieu, hier. …