Accueil / CULTURE / Jeu sexuel de Akon : Le Premier ministre de Trinidad ordonne une enquête

Jeu sexuel de Akon : Le Premier ministre de Trinidad ordonne une enquête

Patrick Manning a ordonné une enquête sur la danse controversée avec une mineure. Ceux qui visitent le forum de Culturefemme.com n’ont pas manqué de lire les réactions des unes et des autres sur le comportement d’Akon, vu en flagrant délit de vulgarité sur scène, à cause d’une vidéo amateur diffusé sur TouTube, et le montrant simuler avec un réalisme et une violence certaine un acte sexuel avec une jeune fan, qui s’est avérée être mineure.
Brièvement… Deena, 14 ans(la photo), fille de pasteur, se retrouve avec des amis (sans que papa et maman soient au courant selon elle), au Zen’s Club, un établissement de l’île interdit au moins de 18 ans, et qui reçoit ce soir-là Akon. Pourtant, Deena, malgré son âge, réussira à entrer dans le club. Il faut dire, à voir les images, que peu lui donneraient effectivement 14 ans, tant son accoutrement est à mil lieux de celui d’une adolescente.

Pour parler cru, la jeune demoiselle est quasiment habillée comme une femme faisant commerce de son corps, avec les seins et le ventre bien en évidence, le tout rehaussé de tatouages et piercing au nombril, ce qui est pour le moins étonnant pour une gamine de 14 ans, fille de pasteur de surcroît.

Sur scène, Akon improvise un concours de danse avec comme récompense un voyage en Afrique. Deena et d’autres filles se prêtent au jeu, et ça y va côté scènes hot, sans que la ligne rouge soit franchie.

Finalement, Deena reste seule en piste, et c’est là où Akon va perdre son contrôle, et simuler sauvagement une scène de sexe avec la jeune fille, qui sera promenée sur scène comme un pantin, avant d’être abandonnée sur le tapis lorsque Akon en a fini. Et pour le voyage, c’était du bluff, car Akon fait savoir à la jeune ingénue que l’Afrique, c’était lui.

Sur le Web, la vidéo fait fureur, les réactions d’indignation comme de soutien à Akon pleuvent, au point que la maison de disque d’Akon demande à YouTube de retirer immédiatement la vidéo controversée.

Las, d’autres versions continuent toujours de circuler. Avec les nouvelles technologies, ce qui était sans doute appelé à rester un événement confidentiel, se fait connaître de la planète entière. A Trinidad, le père de Deena prend la défense de sa fille en accusant le système et le show-bizz (sic !), tandis que du côté d’Akon, silence radio incompréhensible.

Selon le site AllHipHop.com, Patrick Manning, Premier ministre du Trinidad, a exigé une enquête formelle et le club (Zen) devra s’expliquer aussi sur ce qui n’aurait jamais du arriver dans son pays, selon Patrick Manning.


À voir aussi

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …

Visite de Macron au Sénégal Les acteurs culturels dévoilent la face cachée entre Paris et Dakar

 La visite du Président des français au Sénégal suscite beaucoup de réactions. Les acteurs culturels …