images

LES JEUNES « APÉRISTES » ATTAQUENT  Y EN A MARRE « Ils ont reçu de l’argent de l’étranger pour déstabiliser l’État »

Ça sent le soufre entre Y en a marre et l’Apr. Au regard de l’orthographe utilisée, la confrontation est inévitable.

Les jeunes de la Convergence des jeunesses républicaines de Grand-Yoff ont-ils porté la voix du Maître ? Tout l’indiquerait, si l’on se fie à la présence du  directeur de l’Adie, Cheikh Bakhoum, ami personnel et « conseiller » du président de la République. Dès lors, la déclaration d’accusation, devant le parrain, n’a souffert d’aucune mesure. Le préposé à la lecture de la missive, responsable de la Cojer a taxé les amis de Fadel Barro de corrompus avant d’ajouter que « le mouvement Y en a marre a reçu de l’argent de l’étranger pour déstabiliser le pays et cela on ne l’acceptera pas. » Constatant l’acquiescement du directeur de l’Adie, le jeune poulain de Macky Sall se déchaine sur les ex-alliées du 23 juin pour leur jeter le fond de poubelle de leur colère. « Ce mouvement qui a appelé à voter catégoriquement ”non” au référendum du 20 mars prochain avait taxé Macky Sall d’adversaire de la constitution », peste-il. Ils promettent de sillonner le pays pour enclencher une large sensibilisation des consciences sur le danger que constitue ce référendum. Toujours, au cours de cette rencontre tenue à leur siège, pour la relance de leurs activités, ces jeunes pépinières comptent organiser des visites de proximité, des journées de don de sang, entre autres activités, pour disent-ils « amener les jeunes de Grand-Yoff à voter oui ! »

Pape Amadou Gaye

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …