JO 2016 – L’haltérophile Izzat Artykov, premier médaillé des Jeux, exclu pour dopage

Triste nouvelle pour les amoureux de sport. L’haltérophile Izzat Artykov, originaire du Kirghizistan, est devenu le premier médaillé des Jeux Olympiques de Rio exclu pour dopage, a-t-on appris ce jeudi après du Tribunal Arbitral du Sport. Le Kirghize a été testé positif à la strychnine (stimulant), précise le TAS dans une décision transmise à l’AFP.

Cette annonce intervient quelques heures après une enquête menée par The Telegraph qui pointait du doigt les manquements dans le dispositif antidopage pendant ces Jeux. Il mériterait même le qualificatif de pire de l’histoire, toujours selon le journal britannique. Quatrième du 3000m steeple mercredi à Rio, Yoann Kowal s’est montré très pessimiste. Interrogé sur la question du dopage dans sa discipline, le sportif n’a pas mâché ses mots lors d’un entretien à Sud-Ouest : « Il y en a partout. Aux Etats-Unis, il n’y avait pas de demi-fond il y a dix ans, là ils arrivent à avoir les meilleurs du monde. La Russie aussi, la France aussi a connu ça, il y a du dopage partout. », a-t-il affirmé. Une chose est sûre, Izzat Artykov ne sera pas le seul à se faire attraper.

Yahoo sport

Voir aussi

FOOT – TOURNOI DE DOHA Les juniors du Sénégal en finale

 L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans s’est qualifiée hier pour la finale du …