Accueil / International / JO de PyeongChang: Séoul annonce la venue de la sœur de Kim Jong-un

JO de PyeongChang: Séoul annonce la venue de la sœur de Kim Jong-un

C’est une information de taille : Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, pourrait se rendre cette semaine en Corée du Sud pour les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang. C’est du moins ce qu’a annoncé ce mercredi 7 février 2018 le ministère sud-coréen de l’Unification.

Selon Séoul, Kim Yo-jong en personne fera partie de la délégation de haut rang attendue vendredi pour les JO 2018 en Corée du Sud. Une délégation emmenée par le chef d’Etat – un titre essentiellement honorifique – du pays.

La sœur du maître de Pyongyang est elle-même une haute dirigeante du Parti des travailleurs de Corée. Elle a été promue en octobre dernier au bureau politique du Parti unique, qui est contrôlé par son frère.

Les deux leaders sont proches. Kim Yo-jong a souvent été aperçue aux côtés de Kim Jong-un lors de ses « visites d’orientation sur le terrain ». Elle a été en charge des opérations de propagande du Parti, rapporte l’AFP.

Kim Jong-un est le troisième du nom à diriger la Corée du Nord, après son père Kim Jong-il et son grand-père Kim Il-sung, fondateur du régime. Lui et sa sœur sont les enfants de l’ancienne danseuse Ko Yong-hui.

 Il s’agit, rappelle notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias, de la première visite officielle en Corée du Sud d’un membre de la famille Kim, qui règne sur Pyongyang depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

JO : Mike Pence dirigera la délégation américaine en Corée

Le vice-président des Etats-Unis est actuellement à Tokyo. Il sera présent aussi pour le lancement des Jeux olympiques d’hiver, à la tête de la délégation de son pays ! Et ce mercredi 7 février, aux côtés du Premier ministre japonais Shinzo Abe, il a prévenu : « J’annonce aujourd’hui que les Etats-Unis vont bientôt dévoiler les sanctions économiques les plus dures et les plus offensives jamais prises contre la Corée du Nord. » Les Etats-Unis ne laisseront pas la « propagande » de Pyongyang « prendre en otage » ces Jeux, a promis M. Pence.

À voir aussi

Les Maliens élisent leur président

Plus de huit millions d’électeurs Maliens se rendent ce dimanche aux urnes pour réélire Ibrahim …

La diffusion de la vidéo d’une femme battue au Brésil provoque l’effroi dans le pays [Vidéo]

Une jeune femme a été retrouvée morte dans la rue après avoir reçu des coups …