Accueil / SOCIETE / Journée de la paix :Les Oulémas mandingues veulent la présence du chef de l’ État

Journée de la paix :Les Oulémas mandingues veulent la présence du chef de l’ État

L’ Union des Oulémas mandingue organise le 14 juillet 2007 la 17è édition de sa conférence religieuse et culturelle annuelle. Le parrain de cette manifestation est l’ancien ministre, le Professeur Assane Seck. Avec comme thème : « l’ Islam comme facteur de développement », les guides religieux entendent apporter leur pierre à la construction de l’édifice nationale. À ce propos, ils souhaitent la présence de Me Wade à ce rendez-vous. Ils ont affirmé hier sans ambages lors de leur assemblée générale que l’ État doit les regarder d’un autre œil.

L’ Union des Oulémas mandingue organise le 14 juillet 2007 la 17è édition de sa conférence religieuse et culturelle annuelle. Le parrain de cette manifestation est l’ancien ministre, le Professeur Assane Seck. Avec comme thème : « l’ Islam comme facteur de développement », les guides religieux entendent apporter leur pierre à la construction de l’édifice nationale. À ce propos, ils souhaitent la présence de Me Wade à ce rendez-vous. Ils ont affirmé hier sans ambages lors de leur assemblée générale que l’ État doit les regarder d’un autre œil.

« Nous voulons que la 17è édition de ce grand moment de prières pour la paix soit rehaussée de la présence du Président de la République, Me Abdoulaye Wade ». Ces propos du président de l’ Union des Oulémas mandingue, El Hadji Sidiya Dramé traduisent parfaitement la volonté des membres de ladite structure à donner à cet événement un cachet solennel. Interpellé sur les raisons qui fondent le choix porté sur Me Wade, M. Sidiya Dramé a eu ces mots : « Les raisons sont multiples. La première est que Me Wade est un parent à nous. La seconde réside dans le fait que Me Wade est le Président de tous les Sénégalais. Le troisième mobile qui fonde notre choix se trouve dans le long compagnonnage que nous avons eu avec Me Wade.

Depuis 1993, il est à nos côtés . Chaque année, nous l’invitions et il s’est fait représenter. Cette fois-ci, nous souhaitons qu’il soit des nôtres ». Les oulémas mandingues par la voix d’El Hadji Sidiya Dramé demandent plus de considération et d’appui de la part des pouvoirs publics. Ils veulent, selon le président des Oulémas mandingues être de véritables acteurs du développement. Pour cela, ils sollicitent de la part des pouvoirs publics des moyens matériels et financiers qui leur seront octroyés sous forme de prêts remboursables. Ils mettront ces ressources à la disposition des talibés et leur assurer au préalable une formation professionnelle dans un cadre de référence à déterminer. La conviction de El Hadji Sidiya Dramé est que : « Le guide religieux ne doit plus se contenter uniquement de son chapelet mais organiser sa masse dans une dynamique de projet porteur de développement ».

Sous ce registre précis, le staff des Oulémas du Mandingue avait produit un document allant dans ce sens qu’il avait soumis au président Wade lors de leur dernière rencontre. En tout cas, l’ancien ministre Salif Bâ présent hier à l’assemblée générale des oulémas du Mandingue s’est engagé à être leur interprète auprès du Chef de l’État. Il n’ a pas manqué aussi de rendre un vibrant hommage à El Hadji Sidiya Dramé qui selon lui est : « un guide religieux d’un humanisme patent doublé d’un visionnaire». À ce grand rendez-vous du 14 juillet 2007, des associations religieuses de la sous- région ( Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Gambie, Burkina Fasso et Mauritanie) sont attendues. Au programme de ladite journée figurent la lecture du Saint Coran la veille et le matin de la manifestation. Après les prières et le discours du président de ladite entité, différents orateurs plancheront sur le thème du jour.


À voir aussi

Procès Cheikh Béthio et Cie: Le coup de gueule des droits de l’Hommiste

Les seize (16) personnes inculpées et placées en détention provisoire ont déjà passé plus de …

BHS : Le parrain de la mafia est le chef d’agence de Matam

Selon  Libération, le parrain de la mafia du détournement de 100 millions à la Banque …