Accueil / ACTUALITES / Journée de l’élevage à Koungueul- Macky Sall a-t-il été abusé comme Wade ?

Journée de l’élevage à Koungueul- Macky Sall a-t-il été abusé comme Wade ?

La journée de l’élevage célébrée, jeudi dernier, à Koungheul n’a pas livré tous ses secrets. Le milliardaire Baba Diao et le millionnaire Banghoré Bathily y ont exposé leurs productions. Le premier nommé qui gère une propriété à Pout était aux côtés du chef de l’État, avec ses belles vaches brésiliennes, ses productions laitières, etc. Alors que le second a séjourné, dans ce bled, avec son label. Une manière de montrer aux pasteurs la voie à suivre ou est-ce une de ses astuces de grand socialiste ?

Lorsqu’il lançait la Goana, Me Abdoulaye Wade a été abusé par ses services. L’aveu avait été fait par Moustapha Niasse. En effet, des images avaient été diffusées, montrant de beaux hectares bien aménagés. Ils appartenaient à l’homme fort de Keur Madiabel. Son personnel y a été filmé. Et tout était vert et beau. Incroyable mais vrai. Ce jeudi, c’est comme si le scénario avait été repris dans les moindres détails. Mais cette fois-ci, avec d’autres acteurs que sont les pasteurs. Koungheul a accueilli, il y a quelques jours, la journée de l’élevage. Une occasion saisie par les organisateurs pour distribuer des prix à tout va. Des faits plus importants méritent des éclairages.

Le Président Macky Sall était en compagnie de Baba Diao. Le pétrolier multimilliardaire était-il là en tant qu’acteur ? L’homme dispose d’un ranch à faire pâlir plus d’un. Une grande exploitation agricole avec des vaches brésiliennes. Elles produisent de la viande et du lait de qualité et suffisant, pour une grande fabrique. Aujourd’hui, appelé « Infinity », le ranch sis à Pout est une référence. Dans la même veine, Banghoré Bathily, dans un cafetan s’est invité à ce rendez-vous avec son label Dolima. Comme s’il avait été parachuté du haut de l’hélicoptère du Président. Sa ferme se trouve dans la région du Fleuve, plus précisément à Richard Toll. On n’a pas encore eu échos d’une quelconque décentralisation des activités de ces deux structures. Mieux, pourquoi, le ministère de l’Élevage n’a pas convié les autres acteurs de la filière ? Cheikh Amar compte aussi parmi ce lot. Sans oublier toutes ces micros entreprises spécialisées dans la collecte du liquide blanc. Et elles sont nombreuses. Aujourd’hui, Koungheul n’a pas encore accueilli des séances de collecte et de transformation…

Si l’on se pose toutes ces questions, c’est comment ces belles espèces vont vivre à Koungheul ? On imagine mal dans cette zone, des animaux survivre. Avec toutes les gâteries qu’on leur donne. Le fourrage, l’espace « familial », l’eau de qualité, les produits vétérinaires, etc. Ou ces bêtes ont-elles été convoyées pour meubler le décor ?

Une chose est certaine. Baba Diao et Banghoré Bathily sont les pionniers dans l’élevage. Mais pour arriver à leur niveau, il faut du temps et de l’argent. Des formations, des vastes étendues pour enfin donner de la valeur ajoutée à un secteur jalousement gardé par certains…

Ndèye DIAW

Share This:

À voir aussi

LEGISLATIVES DE JUILLET 2019 La campagne avant l’heure

A un peu plus de deux mois des législatives de juillet, la classe politique, au …