Accueil / POLITIQUE / JOURNÉE DE PARTAGE DE BBY DE SICAP La concertation finit en queue de poisson

JOURNÉE DE PARTAGE DE BBY DE SICAP La concertation finit en queue de poisson

La journée de partage de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) de Sicap Liberté (BBY-SL) dont l’ordre du jour portait sur l’évaluation du référendum du 20 mars dernier et perspectives s’est finalement terminée en queue de poisson.

Le siège de BBY de Sicap a abrité, hier, une réunion très houleuse, à l’occasion d’une journée de partage consacrée à l’évaluation du référendum du 20 mars dernier et dresser les perspectives en vue des prochaines échéances électorales. Les mots ont volé bas, ladite réunion étant émaillée par de propos aigre-doux entre les responsables de la coalition BBY des Sicap. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est la question posée par la conseillère spéciale du président Sall, Zahra Iyane Thiam, relative à la structuration du bureau de BBYSL. Zahra n’a pas voulu que l’on « désigne » et « nomme » respectivement Santi Agne et Aliou Mara comme, Coordonnateur et Coordonnateur adjoint de BBY des Sicap. « Vous ne devez pas les (Santi Agne et Aliou Mara) présenter comme tel car notre réunion d’aujourd’hui (hier) a pour objectif de restructurer la coalition. Donc, donnons la bonne information aux journalistes », s’esclaffe-t-elle, suscitant ainsi un brouhaha général.
Face à une vague d’indignation et de propos aigre-doux, elle a préféré quitter la salle sans crier gare laissant derrière elle une rude prise de gueule entre responsables de « arc-en-ciel» de Sicap Liberté et leurs alliés de BBY. Il n’en fallait pas plus pour tendre les nerfs du maire Santi Agne et du ministre Anta Sarr Diacko. « Cessons nos querelles mesquines », se désole-t-il, dépité. « Jusqu’à aujourd’hui, je suis le coordonnateur local de BBY-SL et Mara est mon adjoint », recadre-t-il. Avant d’ajouter : « Moi, on ne me trouvera sur le terrain de l’invective et je ne suis pas un pouvoiriste », fait-il savoir, taclant ainsi tacitement Zahra Iyane Thiam. « Le style, c’est l’homme ». Anta Sarr Diacko, piqué par une colère noire, va déverser sa bile sur le jeune Serigne Saliou : « Vous avez saboté notre réunion et organisation. Il faut arrêter. »

L’heure est à l’unité

Pour Santi Agne, l’heure est à l’unité et non à la division. D’où l’objectif de cette journée de réflexion : « Aller ensemble aux élections législatives de 2017. » « Nous sommes tous d’accord sur l’objectif d’aller ensemble vers les prochaines échéances législatives pour donner au président de la République une majorité à l’Assemblée nationale pour préparer l’horizon 2019 », a-t-il dit. « Pour ce faire, poursuit-il, la Coalition BBY-SL a décidé de se donner un certain nombre d’outils dont assurer un commun vouloir de vivre ensemble entre alliés de la coalition ». Par ailleurs, il a indiqué que suite au dialogue social lancé par le chef de l’État, « notre localité a vite compris l’enjeu de ces consultations », tendant ainsi la main à tous les mouvements citoyens et politiques de la Commune. Toutefois, assure M. Agne, « c’est un premier pas. C’est inédit dans le landerneau politique dans le département de Dakar ». Embouchant la même trompette, Aliou Mara, Coordonnateur adjoint de la Coalition BBY à Sicap Liberté, a tenu à rappeler le principe de vivre en commun autour du président de la République. « Pour y aller, nous avons besoin d’une organisation solide. C’est ce qui a motivé notre rencontre de ce jour », a-t-il fait savoir en appelant, en effet, ses camarades à « travailler la main dans la main » afin de « réélire au premier tour, le président de la République, avec un taux de plus de 60% ».

Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

Marche du 25 juillet- Sonko et Mame Mbaye Niang rejette l’appel de Wade  

L’appel de Wade à une marche à la place de l’Indépendance pour le retrait des …

Amadou Samba Kane Maire de Hounaré :  » La victoire de BBY est assurée »

La coalition Benno Bokk yakaar  de la commune de Hamady Ounaré  dirigée par le Maire …