28 novembre, 2014
Accueil » TECHNOLOGIES » Journée Internationale de la Jeunesse : Kernel, E-soft, Cyan Girls, comment Microsoft fait éclore de jeunes talents en Afrique
Journée Internationale de la Jeunesse : Kernel, E-soft, Cyan Girls, comment Microsoft fait éclore de jeunes talents en Afrique

Journée Internationale de la Jeunesse : Kernel, E-soft, Cyan Girls, comment Microsoft fait éclore de jeunes talents en Afrique

Aujourd’hui, 12 août 2013, le monde célèbre la journée internationale de la jeunesse. C’est l’occasion pour Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre dirigé par M. Simon Ouattara de renouveler la confiance qu’elle a toujours placée en la jeunesse du continent.

Depuis le 17 décembre 1999, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse (Lisbonne, 8-12 août 1998) visant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse.Se prononçant sur le thème de cette année, « migrations des jeunes : Faire avancer le développement », Ban Ki Moon, Secrétaire Général de l’ONU a affirmé « que les jeunes travaillent très dur pour gagner leur vie et améliorer leur situation matérielle. »

A l’instar de l’organisation onusienne, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, avec à sa tête Simon Ouattara,est conscient que les jeunes de tous les pays, en général et de l’Afrique, en particulier constituent une ressource humaine de première importance pour le développement, le progrès social et l’innovation technologique. Les jeunes ne sont pas seulement les bénéficiaires passifs du changement, ils en sont également les acteurs. Résolus, enthousiastes et imaginatifs, ils contribuent au développement en s’attaquant aux problèmes les plus épineux de la société.Depuis plusieurs années en effet, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre est l’une des rares entreprises à faire des jeunes des acteurs essentiels pour hâter ledéveloppement de l’Afrique. Selon Simon Ouattara, « notre monde change. Ces dernières décennies sont marquées par une énorme évolution, inspirée par la technologie et des changements sociaux. (…) Quand on regarde les défis de la société d’aujourd’hui, nous remarquons également une nouvelle fracture, une «fracture d’opportunités», particulièrement chez les jeunes.» Toutefois, depuis cinq ans, Microsoft travaille sur la question de la fracture de numérique et sur l’accessibilité des jeunes aux technologies. Un combat qui a commencé a donné des résultats satisfaisants.

Des success stories africains reconnus et célébrés



En quelques années, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre a prouvé, par sa vision et son engagement auprès de la jeunesse, qu’il était possible de faire des jeunes des réussites, pour peu qu’on leur donne les moyens de réaliser leur avenir.Tout le monde se souvient d’Arthur Zang, 24 ans, ingénieur en Informatique camerounais qui a conçu une tablette tactile, Cardiopad après avoir participé à Imagine Cup. Comme lui, beaucoup de jeunes africains ont juste besoin de soutien pour exploser. C’est pourquoi, Microsoft Afrique de l’Ouest a toujours cru au potentiel des jeunes. Les exemples de jeunes qui ont excellé grâce à ses programmes sont d’ailleurs légion. Les plus récents en date sont les jeunes de Kernel, finalistesmalheureux d’Imagine Cup 2013, qui a conçu un logiciel permettant aux malades atteints de trouble de la mémoire de reconnaître leurs proches et de fortifier leur mémoire par un jeu. Kernel, faut-il le souligner, est une start up de jeunes ivoiriens qui a reçu lundi 5 août 2013 la somme de 5 millions du Président Alassane Ouattara et qui a aussi reçu le prix de l’Excellence en matière d’innovation technologique. Selon Monsieur Coulibaly, conseiller spécial aux TICs du président Alassane Ouattara, « dans la Côte d’Ivoire de l’Excellence, il est bon de récompenser les jeunes qui réussissent, mais aussi ceux qui ont du mérite. La solution de Kernel proposée à la finale en Russie est non seulementla preuve qu’ils ont du mérite et que leur innovation peut servir à toute l’humanité. Savoir que cette technologie a été conçue par des jeunes ivoiriens est un motif de fierté et est un exemple pour la jeunesse.» Kernel n’était pas seule à cette cérémonie de l’Excellence. E-soft, équipe de jeunes finaliste d’Imagine Cup 2012 a aussi été récompensée par le chef de l’Etat ivoirien.E-Soft a participé à la finale à Sydney avec un logiciel de protection de l’environnementappelé «EvolveSafely».On ne peut pas parler des réussites émanant du concours Imagine Cup et passer sous silence les jeunes sénégalaises de l’équipe Cyan Girls qui avaient représenté l’Afrique de l’Ouest et du Centre à New York en 2011.Elles avaient développéun projet pour aider le monde rural (pêcheurs, agriculteurs, éleveurs…) à profiter de la technologie pour mieux s’organiser et créé le premier jeu vidéo sénégalais, « Dakar Madness ». Après avoir participé à la finale mondiale de la « Imagine Cup » à New York, elles se concentrent depuis lors sur la création de leur propre entreprise « Jiguene Tech ». Leur ambition ? Imaginer et développer des jeux vidéo et applications utiles pour leur pays, et surtout pour les femmes.

A travers ces quelques exemples de succès des jeunes africains, il apparait clairement que l’Afrique se positionne comme un continent producteur et non plus simple consommateur de contenus technologiques.Comme l’atteste l’application Africa 24 créée par le jeune ivoirien membre du Microsoft StudentsPartner, François Amon d’Aby, et qui a été référencée comme une des applications francophone incontournable à avoir sur son Windows Phone par la communauté francophone WP. Dans la même veine, on peut citer l’application CIV News ou CIV Routes, des applications répondant respectivement aux besoins d’informations sur l’actualité ivoirienne ou routière (embouteillages bouchons, etc.) et créée par des étudiants ivoiriens

Les « success stories » créés par les programmes de Microsoft sont nombreux. Mais, il est bon de rappeler aux jeunes l’essentiel des programmes mis en place pour les soutenir à exprimerleur potentiel

Des programmes conçus pour faire éclore des talents jeunes.



Selon Confucius, « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. » Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre semble avoir compris le sens de cette célèbre pensée. En effet, la firme a lancé plusieurs initiatives, en collaboration avec les gouvernements, les des ONG de jeunesses, les entreprises privées africains, pour aider les jeunes à réaliser leur potentiel, et de passer d’opportunités imaginées vers des opportunités réalisées.C’est le lieu de parler YouthSpark, un programme destiné à faire en sorte que l’étincelle qui se trouve en chaque jeune puisse s’enflammer et briller de mille feux. Et justement, Imagine Cup, duquel ont éclos les jeunes de Kernel, d’E-Soft et les sénégalaises de Cyan Girls pour ne citer que ces exemples, fait partie de l’initiative de Microsoft YouthSpark. Lequel est lié directement lié à l’initiative 4Afrika de Microsoft qui a été lancée en février 2013 et qui repose sur la conviction que « la technologie peut accélérer la croissance pour l’Afrique et l’Afrique peut également accélérer la technologie pour le monde.» Ces initiatives globales, 4Afrika et YouthSpark, contiennent plusieurs programmes spécifiques en faveur des jeunes, par exemple : le portail d’employabilité, qui est un portail virtuel créé afin de renforcer les capacités des jeunes ; BuildYour Business, est un programme de formation en ligne et téléchargeable qui a été développé afin d’aider les jeunes entrepreneurs à acquérir des compétences professionnelles dans le domaine des affaires ; Imagine Cup qui estun concours technologique mondial destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur. Il existe aussi Biz Park, Dreamspark, etc.

Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre saisit l’opportunité de la Journée Internationale de la Jeunesse pour réaffirmer qu’il faut donner aux jeunes les chances et les moyens de leur avenir. Cela passe par trois priorités : la formation, faciliter l’accès à la technologie et encourager la compétitivité.

Plus d’infos : https://www.facebook.com/Microsoftwca