Contributions

Journée Internationale de l’Alphabétisation, et le Sénégal dans tout ça ? (Par Ismael Cabral Kambell)

  • Date: 14 septembre 2015

 Comme chaque année, de nombreux pays du monde ont célébré ce 8 Septembre la Journée Internationale de l’Alphabétisation. Une occasion pour faire le point sur les politiques mises en place dans les différents Etats à faible taux d’alphabétisation, notamment au Sénégal.

« L’alphabétisation, droit de l’homme qui dote l’individu de moyens d’action et fait évoluer la société, est plus que jamais nécessaire », a lancé le Secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-moon, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation. Un message fort au vu de la baisse du niveau d’alphabétisation dans certains pays, notamment en Afrique de l’ouest où le phénomène des enfants de la rue prend des proportions inquiétantes.

Selon le rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Sénégal est classé à la 170e position sur 182 pays recensés avec un taux de 49,7%, ce qui représente moins de la moitié de la population sénégalaise. Un résultat en dessous des attentes des Nations Unies qui place l’alphabétisation au rang des priorités. A travers ce faible taux que connaît le pays, il faut y voir, malgré de nombreux efforts entrepris par les autorités, la persistance de certaines pratiques culturelles, parmi lesquelles l’exploitation des enfants de plus en plus poussée vers la mendicité et le mariage forcé des jeunes filles persistant dans certaines zones reculées du pays.

A cela s’ajoute la non scolarisation des enfants souvent pour manque de documents administratifs, notamment dans l’arrière du pays. Dans ce sens, certains acteurs privés ont établi des partenariats avec UNICEF, c’est le cas de la plateforme hôtelière jovago.com dont une partie des recettes est reversée en faveur de l’établissement d’extrait d’actes de naissance pour les enfants. Cette journée est aussi l’occasion de saluer les actions gouvernementales, notamment celle visant à l’instruction des enfants. La Semaine Nationale de l’Alphabétisation, initié par le Secrétariat d’Etat à l’Alphabétisation, du 8 au 14 septembre 2015, sur toute l’étendue du territoire national, témoigne de l’engagement du gouvernement à améliorer la situation dans le pays. Pour un pays comme le Sénégal, l’augmentation du taux d’alphabétisation, en particulier chez les femmes, contribuerait à baisser la mortalité infantile et à améliorer la santé des enfants.

Il est important de souligner que l’analphabétisme constitue un obstacle majeur à toute forme de développement social, économique, toutes choses qui fondent l’urgence de cette démarche pour la promotion de l’alphabétisation. C’est pour cette raison que, cette année, cette journée a été célébrée sous le thème : « Alphabétisation et sociétés durables », axée sur l’étude de la synergie et des liens essentiels qui existent entre l’alphabétisation et les futurs objectifs de développement durable qui seront adoptés lors de la 70e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, en septembre 2015. « Plus de 750 millions d’adultes à travers le monde sont analphabètes, et les deux tiers sont des femmes. Quelque 250 millions d’enfants d’âge scolaire n’ont pas acquis les savoirs de base tandis que 124 millions d’enfants et d’adolescents sont déscolarisés. Toutes ces personnes, quel que soit leur âge, méritent de pouvoir apprendre à lire », a conclu le Secrétaire général des Nations Unies Ban-Ki-Moon.

Ismael Cabral Kambell

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15