Accueil / SOCIETE / Journée internationale des droits des femmes- Les difficiles conditions de travail des marchandes ambulantes

Journée internationale des droits des femmes- Les difficiles conditions de travail des marchandes ambulantes

Samedi, 5 mars 2016. Il est treize heures passées de plus de trente minutes. la chaleur est accablante. Dans la commune de Ndiarème LimamouLaye à Guédiawaye, une Dame, marchande ambulante, vendeuse de poudre et racines, destinées à la médecine traditionnelle, visiblement exténuée par des kilomètres de marche, dormait à coté de la mosquée du populeux quartier Cheikh Wade. Le sommeil a duré presque une heure. Au  réveil, son visage et son regard étaient tristes. Interpellée sur son épuisement, elle nous confie qu’elle a marché de Thiaroye à Guédiawaye pour écouler ses produits. Le constat en est que des millions de femmes, à travers le monde, sont à l’image de cette brave femme. Elles sont de la race humaine qui travaillent jusqu’à leur dernier soupir. Elles ne comptent, visiblement, jamais tendre la main.

Ce mardi 8 mars, célebrant la journée internationale des droits des femmes, où des ministres, des députées, des artistes, des célébrités sont honorées à travers le monde, nos pensées vont vers ces braves dames, qui, à l’image des autres, participent, à leur manière, à la bonne marche de l’économie des nations.

Alioune Badara Diouf rewmi.

Share This:

À voir aussi

Pour la cohésion nationale et l’éducation à la paix : Timbuktu Institute et les élèves de Kaolack « en marche »

 « L’implication de la communauté éducative et des leaders religieux, dans le cadre d’une démarche inclusive, …