telechargement

JOURNÉE INTERNATIONALE DES ENSEIGNANTS Le Comité du 5 octobre prône l’initiation

La journée internationale des enseignants a été célébrée hier, dans le monde entier sous le thème «Valorisons les enseignantes et les enseignants, améliorons leur statut professionnel». Une journée qui coïncide au Sénégal avec la rentrée des classes 2016/2017. L’occasion a été saisie par le Comité du 5 octobre pour sensibiliser sur l’importance et le rôle des enseignants dans le système éducatif, tout en examinant la qualité du travail des formateurs.

La Journée Mondiale des Enseignants,  instituée par l’UNESCO, a été célébrée la première fois, le 5 Octobre 1994. Au Sénégal, cette manifestation a été prise en charge par la Commission nationale pour l’UNESCO de 1995 à 2001. Force est de reconnaître que le succès n’a jamais été au rendez-vous puisque les principaux intéressés, en l’occurrence les enseignants, n’étaient pas associés à l’organisation. Toutefois, Alioune Dansokho, président du comité du 5 octobre, précise que la particularité de ce comité est qu’il regroupe TOUS les syndicats agissant dans le champ de l’éducation, du préscolaire à l’université, en passant par l’élémentaire et le moyen secondaire.

Pour ce qui est des grèves répétitives des enseignants, M. Dansokho pense que la solution est que tous les acteurs, partenaires ou amis de l’école sénégalaise, sont invités à aider à construire un espace de paix et de stabilité durable entre le Gouvernement et les enseignants, pour le bonheur exclusif de nos chers enfants.

Ainsi, le président de constater que les enseignants du Sénégal subissent d’un manque de considération réel que de plus en plus, la rumeur charrie une sorte d’attitude de l’enseignant préoccupé beaucoup plus par la recherche d’argent que la dispense du savoir. « C’est également un axe de réflexion qui est développé et effectivement intégré dans certaine mode de penser, de réflexion, répercuté au nom de l’enfant peut conduire effectivement à ce manque de considération», a-t-il fait savoir, ajoutant que même si le comité du 5 octobre est une fédération d’enseignants, il n’a pas la même mission que le syndicat d’enseignant qui a une fonction quelque fois revendicative, normative représentative. Dès lors, le rôle du comité est seulement chargé d’organiser la journée mondiale de l’enseignant, dans le but de valoriser et de mettre en exergue ce que l’enseignant est en train de faire de bien pour la société.

Pour Aliou Dansokho, seulement la somme de 10 millions a été consacrée à la célébration de la journée, ce qui fait que l’octroi d’une subvention par le Président de la République Macky Sall est inscrit dans son agenda et jusqu’à présent, le comité est dans l’attente et espère une suite favorable.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

telechargement-6

AFFAIRE NDIAGA DIOUF Barthelemy et Cie seront jugés le 25 janvier prochain en audience spéciale

Initialement prévu hier, le procès de Barthelemy Dias a été renvoyé jusqu’au 25 janvier 2017 …