SANTE

JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ- Le  mobile pour véhiculer des messages de santé

  • Date: 8 avril 2016

 La Journée mondiale de la santé a été célébrée, ce jeudi, au centre Marc Sankhalé de l’hôpital Abass Ndao de Dakar. Le thème de cette journée porte sur « le Diabète », une occasion pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en collaboration avec l’Union Internationale des télécommunications (UIT) de mettre en place le programme m-Diabète qui fait partie d’un programme mondial qui s’intitule le « Be Healthy- Be-Mobile », pour la sensibilisation des diabétiques.

 Le  programme « Be Healthy- Be Mobile : m-diabète » est un projet innovant qui utilise les Technologies de l’information et de la communication (Tic), plus précisément la téléphonie mobile. Il est caractérisé par son faible coût sachant que toutes les stratégies précédentes étaient particulièrement coûteuses.  Cette méthode ne coûtera rien aux bénéficiaires, ils vont recevoir le message gratuitement.
Nonobstant, il y a un coût puisque le programme bénéficie de l’appui de partenaires. Il résulte d’un Multi partenariat à la fois public et privé. « Nous avons l’appui des institutions internationales telles que l’OMS, l’UIT, le ministère de la Santé, le ministère des Télécommunications mais aussi les partenaires privés tels que les laboratoires pharmaceutiques, les compagnies d’assurances, l’ASSAD pour ne citer que ceux-là », a fait savoir Ali Badjé Secrétaire général de l’UIT. Ce programme a été  lancé en 2014 à l’occasion du Ramadan avec le lancement du projet pilote intitulé m-ramadan pour faire un test. « Au début, nous avions eu 1.775 inscrits puis par la suite nous avons eu 12.000 inscrits. Maintenant, nous voulons une inscription massive sur ce projet qui sera très utile pour la prévention et la lutte contre le diabète », toujours dans les explications de Mme Ndiaye. « Enfin, pour l’année 2016, le programme Be Healthy- Be Mobile vise un objectif de 50.000 inscrits », développe Maïmouna Ndour Mbaye chef d’équipe du projet m-Diabète.

Le Sénégal est aussi le premier pays d’Afrique francophone à mettre en application le « Be-Healthy- Be-Mobile » et prend comme exemple le diabète sucré. Selon le Pr Mme Mbaye, « l’augmentation de la prévalence du diabète sucré n’est pas spécifique au Sénégal, il augmente partout dans le monde. Mais il  le fait de manière beaucoup plus importante dans les pays en développement en particulier. Les experts de la Fédération internationale du diabète ont  estimé  que cette augmentation de la maladie d’ici 2030 se fera d’environ 42% dans les pays en développement et de plus de 100% dans les pays sous-développés », a-t-elle révélé. Notons qu’à l’échelle mondiale, le nombre de personnes diabétiques a fortement augmenté passant de 108 millions de sujets diabétiques en 1980 à 422 millions de diabétiques en 2014.  Selon le représentant de l’OMS, Mr Aliou Diallo Diallo, cette augmentation est due à « l’urbanisation rapide et anarchique, la mondialisation et les changements majeurs survenus dans les modes de vie des populations, qui se traduisent par une hausse de risques imputables aux modes de vie ». « Pour les pays confrontés à une pénurie de ressources, le diabète fait peser une lourde charge de santé publique et socio-économique », a-t-il fait savoir. Cependant, ayant pris conscience du sous-développement de nos pays, ces acteurs de la santé estiment  obligatoire de faire une prévention sur la maladie qui est vraiment coûteuse pour certaines couches de la population. C’est peut-être dans cette logique que Babacar Mar Coly  président de l’antenne de Thiès exprime son joie en cette journée qui leur a été dédié. « Cette journée est une journée de plaidoyer pour nous les diabétiques. Et l’OMS a bien compris cela.  En ce concerne le régime, on te dit, le diabétique doit dépenser pour son régime 90.000 mille franc par mois, au moment où les 80% de la population diabétique sont des démunis. On sait que l’État ne peut pas tout faire, mais cas même qu’il subventionne au moins notre régime comme il l’a fait d’ailleurs dans l’insuline », se lamente le vieux diabétique vivant avec depuis 31 ans déjà.

Khady Thiam Coly

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15