IMG_5600

JOURNÉE MONDIALE DU LAIT- L’État va renforcer le cheptel laitier du pays

Le ministre de l’Élevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye, a présidé, hier, à Dahra Djoloff, la 12ème édition de la Journée mondiale du lait sous le thème : « Filière lait et émergence des territoires ».

Le Département de Linguère, zone par essence sylvopastorale a été la capitale du lait, en cette Journée mondiale du lait, célébrée ce jeudi 02 juin 2016. La ville de Dahra Djoloff qui abritait la cérémonie a regroupé tous les acteurs locaux et nationaux de la filière laitière.Venue présider la cérémonie placée sous le thème : « Filière lait et émergence des territoires », Aminata Mbengue Ndiaye se dit très satisfaite de la manifestation avant de remercier le Comité local de l’organisation. À l’occasion, elle a inauguré une unité de transformation laitière au grand bénéfique de la coopérative  « Largal »  de Dahra Djoloff. Pour rappel, cette unité laitière fait partie des réalisations du projet PASA(Projet d’appui à la sécurité alimentaire).Comme le PASA appuie le secteur de l’élevage dans la zone sylvopastorale, d’autres réalisations sont faites notamment la création de cinq  étables laitières qui serviront à alimenter l’unité laitière de Dahra en vue de développer la race bovine(Gouzéra,Gobra,Montbelair et Hoslstein) dans le Département de Linguère.Dans son agenda, Aminata Mbengue Ndiaye a présidé également le lancement du démarrage des travaux de la piste latérite Dahra-Thiéyèle  en état de construction par le PASA  longue de 66km.

Voilà la quatrième fois consécutive, depuis son accession à la tête du ministère de l’Élevage et des Productions animales  qu’elle célèbre cette journée. Selon toujours le Ministre, « le choix de Dahra Djoloff pour célébrer la journée se justifie par le dynamisme de ses acteurs et par le rôle de ces mêmes acteurs devenu prépondérant et les performances significatives acquises dans le sens de l’émergence de la filière lait ».Elle n’a pas manqué de saluer  tous les efforts déployés par les acteurs et actrices de la filière lait locale pour un développement de l’élevage de notre pays, en général et pour l’amélioration de la couverture des besoins des populations en denrées alimentaires d’origine animale en particulier.

La patronne de l’Élevage et des Productions animales soutient que « le gouvernement du Sénégal compte renforcer le cheptel laitier du pays  à travers l’intensification de l’introduction  des vaches exotiques  laitières,des taureaux à fort potentiel  laitier et l’insémination artificielle ».Pour rappel, en 2015, à en croire Aminata Mbengue Ndiaye,son département ministériel a acquis des équipements d’une valeur de 500 millions de nos francs et des animaux exotiques pour une enveloppe de 300 millions F Cfa.Ces équipements ont été mis à la disposition des acteurs de la filière lait locale suivant des critères de sélection pertinents et équitables.

D’après Aminata Mbengue Ndiaye, le thème choisi, cette année, ainsi que les panels  ne sont pas fortuits. « Ainsi, ils entrent dans le cadre parfait de l’Acte III de la décentralisation. Le président Macky Sall  souhaite que la valeur ajoutée se fasse sur nos territoires », souligne-t-elle. À la fin de son discours, Aminata Mbengue Ndiaye soutient, qu’ensemble, les acteurs du lait peuvent réussir et que l’élevage a un grand avenir  dans le Sénégal.Le moins que l’on puisse dire, c’est que les participants (les professionnels du lait et de l’élevage,les autorités administratives,politiques, entre autres) sont très satisfaits de l’édition 2016 de la Journée mondiale du lait dans le Djoloff connu pour être une localité par excellence des éleveurs.

Samba Khary Ndiaye (Correspondant à Linguère)

Voir aussi

telechargement

CONSOMMATION DE VIANDE AU SÉNÉGAL- En hausse grâce à la volaille !

La consommation de viande au Sénégal a augmenté en 2015. Notamment grâce à la volaille, …