Accueil / ACTUALITES / Justice : Le dossier de l’agression d’un journaliste classé sans suite

Justice : Le dossier de l’agression d’un journaliste classé sans suite

Les agresseurs du correspondant de l’Observateur et de la radio Futurs médias (Rfm), Pape Cheikh Fall, identifiés comme étant des talibés de Cheikh Béthio Thioune, ont de très fortes chances de ne jamais répondre de leurs actes devant la justice. Celle des hommes. Le procureur de Diourbel, maître des poursuites, vient de classer le dossier sans suite.
Hier, mardi, vers les coups de 12 heures, Pape Cheikh Fall a reçu un coup de fil du commissaire de Mbacké lui demandant de venir au commissariat.

Source : L’Observateur
Il se présente audit lieu et se voit orienté au bureau de l’inspecteur Dieng. Il croyait alors qu’on allait lui annoncer de bonnes nouvelles. Que nenni ! Après qu’il s’est installé sur une chaise qui lui a été indiquée, l’inspecteur lui dit : «Sur instruction du procureur de la République de Diourbel, nous vous notifions que le dossier de votre agression est classé sans suite parce que les agresseurs sont inconnus». Pape Cheikh tombe des nues. Il encaisse le coup et montre sa désapprobation, tout en restant courtois. L’inspecteur lui tend une oreille attentive, mais lui tend une feuille, une sorte de décharge, histoire de prouver au procureur que sa décision lui a été bel et bien notifiée. Légaliste, il signe le bout de papier. Pape Cheikh Fall a été attaqué, le 4 mai 2006 à la mi-journée, par sept hommes armés de barres et de câble de fer. Frappé au crâne, à la nuque et à la tempe, il s’en est tiré avec une incapacité temporaire de travail (Itt) de 15 jours. Des témoins ont reconnu l’un de ses agresseurs comme faisant partie des disciples du marabout Cheikh Béthio Thioune. Cette agression est survenue en réaction à l’interview réalisée et diffusée le 27 avril 2006 par Pape Cheikh Fall avec un disciple du marabout qui démentait les propos de Cheikh Béthio Thioune quant à l’ampleur du soutien dont il bénéficie. Ce dernier avait annoncé à la presse son intention de soutenir la réélection de Me Abdoulaye Wade, lors du scrutin présidentiel du 25 février 2007. Il assurait alors être en mesure de mobiliser «quatre millions de disciples».


À voir aussi

Macky à Touba: Branle-bas de combat entre adversaires et alliés

La visite programmée du Président Macky Sall à Touba, le 25 octobre prochain fait déjà …

Marche des étudiants exclus

Exclus de leurs établissements, les étudiants orientés dans les instituts privés ont décidé de hausser …