Accueil / Education / Kaffrine : 27 enseignantes outillées en leadership féminin

Kaffrine : 27 enseignantes outillées en leadership féminin

La SCOFI, un programme de scolarisation des filles, a organisé lundi à Kaffrine, un atelier de renforcement de capacités en leadership féminin à l’intention de 27 femmes enseignantes de cette même commune du centre du Sénégal, a constaté l’APS.

Cet atelier de deux jours devrait contribuer à « accroître leurs potentialités de leadership », a expliqué la présidente de la SCOFI communale de Kaffrine, Diaredhiou Cissokho.

 Il vise à « permettre aux femmes enseignantes de pouvoir exceller dans le leadership et de pouvoir développer davantage leurs compétences en matière de prise de décision », a-t-elle ajouté.
Partant du constat selon lequel « les femmes sont généralement laissées en rade quand il s’agit de prendre des décisions », cette formation ambitionne de « permettre aux différentes participantes de prendre leurs responsabilités et aussi d’oser dans leur secteur d’activité afin de prendre des décisions comme le font les hommes », a indiqué Mme Cissokho.
Pour le formateur, Sambou Keita, « le leadership féminin est devenu aujourd’hui une nécessité au Sénégal », estimant que le leadership ’’sommeille’’ en beaucoup de femmes sénégalaises, mais « elles n’arrivent pas à le réveiller ».
« Il fallait donc au cours de cette formation leur donner tous les atouts et rudiments pour qu’elles puissent être conscientes que par rapport à ce leadership, comment faire pour le susciter », a expliqué M. Keita, par ailleurs directeur du cabinet Educ-Assistance, basé à Dakar.
Il a dit que les 27 participantes à cet atelier « ont été conscientisées » sur leur statut, les qualités dont elles doivent faire montre mais aussi leur vision pour qu’elles puissent « recueillir l’assentiment des suiveurs ».

À voir aussi

Enseignement supérieur privé : Des centaines d’étudiants jetés dehors

Ils seront des centaines d’étudiants à devoir, dorénavant, stopper leur formation. Le Cadre unitaire des …

Louga : Le « Ubi tey Jang tey » plombé par la dure conjoncture économique

Le concept « Ubi tey Jang tey » n’a pas trouvé écho du côté populations. L’absence des …