Accueil / ACTUALITES / Kagamé : Un nouveau roi de la démocratie

Kagamé : Un nouveau roi de la démocratie

‘’Astaghfourlah’’, mais Africains ‘’daal’’, ce n’est pas la peine. Après avoir voué le Président rwandais à toutes les gémonies pour divers crimes et absence de démocratie dans son pays, l’Union africaine semble avoir changé de logiciel.
Devenu président de l’Union africaine, le grand Tutsi qui fait penser à Abdou Diouf, commence maintenant à susciter l’admiration partout où il passe. On n’ose plus dire qu’il agace parfois par ses prises de position radicales qui sentent bon la dictature. Tout ce qu’il entreprend sent désormais l’unanimité.

Pourtant, pour arriver à ses fins, Paul Kagamé a fait comme tous les petits présidents ouest-africains. Il y a deux ans, il a fait modifier la Constitution de son pays afin de pouvoir briguer un 3e mandat. Mais arrivé au pouvoir, on le considère comme un nouveau grand démocrate qui ne compte officiellement que deux adversaires connus.
Grace quand même à son seul travail de forcené pour le développement du Rwanda.

Devrait-on suivre l’exemple demain en congelant nos libertés pour deux ou trois saisons ?

Cébé

À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …